Skip to main content

Compte rendu de Mathieu Fulla sur le livre de Frank Georgi "L'Autogestion en chantier"


Compte rendu de Mathieu Fulla sur le livre de Frank Georgi "L'Autogestion en chantier"

Références

Mathieu Fulla. 2019. Compte rendu de L’Autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981) de Frank Georgi. 20&21. Revue d'histoire, 2019/4, pp. 224-225 (ISBN 9782724636208)



Georgi Frank, L’Autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981), Paris, Arbre bleu, « Gauches d’ici et d’ailleurs », 2018, 522 p., 32 €

Parmi les « utopies mineures » (Jay Winter) du second 20e siècle, l’autogestion tient une place de choix. Centrale dans l’imaginaire contestataire des « années 1968 », elle est considérée par ses partisans (intellectuels, syndicalistes, responsables politiques engagés à gauche ou à la gauche de la gauche) comme la voie idoine pour réinventer la politique par le local et construire un nouveau contrat social, garant de liberté et de paix. L’intérêt qu’elle suscite alors dépasse les frontières de la gauche. Dans le sillage de Valéry Giscard d’Estaing, les libéraux français la considèrent comme une réponse erronée à un mal réel, « l’aliénation de l’homme moderne au travail ». Les fonctionnaires du Bureau international du travail (BIT) y voient quant à eux une expérience intéressante de participation des travailleurs aux décisions de l’entreprise, comme l’explique Frank Georgi dans cet ouvrage tiré de son habilitation à diriger des recherches. Auteur de nombreux travaux sur le sujet, il l’appréhende cette fois au prisme de la relation entre la Yougoslavie et les gauches françaises, du « schisme » titiste de l’été 1948 à la victoire de François Mitterrand lors de l’élection présidentielle de 1981. Son étude s’appuie sur un important corpus de sources, dont la qualité des documents reproduits au fil de l’ouvrage offre un bel aperçu. [...]

Auteur(s)

Mathieu Fulla

Voir