5 juin 2020, un an déjà que Fariba est emprisonnée en Iran. Son combat est le nôtre