« Je pense avoir fait mon devoir comme militant ». David Diamant et le Centre de documentation auprès de l’Union des Juifs pour la résistance et l’entraide (UJRE), 1945-1956