Bons pour le service. La caserne à la fin du XIXe siècle