La gauche française et la question des institutions : une impossible conciliation ?