Skip to main content

L'activité scientifique

Projet de recherche / Histoire commerciale de l’Allemagne du XIXe siècle à nos jours


Projet financé par la direction scientifique de Sciences Po, axe POLGLOB : changements d’échelle du politique dans un monde interdépendant
2011-2013



Cette recherche s’appuie sur des bases de données sur le commerce extérieur allemand progressivement constituées par Béatrice Dedinger. Base du commerce par produits (exportations et importations, données annuelles depuis 1880, sauf années de guerre et d’hyperinflation, environ 130 produits recensés) ; base du commerce par pays (exportations et importations, données annuelles depuis 1880, sauf années de guerre et d’hyperinflation, de 50 à 150 pays partenaires suivant les périodes). Les analyses sont basées sur des faits quantifiés grâce à des indicateurs statistiques calculés sur le long terme. La méthode économétrique peut être également utilisée quand la méthode statistique atteint ses limites.  

Ce projet de recherche s’inscrit naturellement dans l’idée de « monde en mutation » de par son approche historique d’un phénomène économique appliqué à un des grands pays du monde.

Il n’existe à ce jour aucune histoire, descriptive ou analytique, de l’une des plus grandes puissances commerciales de ces quelques cent dernières années. De nombreux travaux, historiques et contemporains, explorent le commerce extérieur de l’Allemagne, mais aucun n’offre d’analyse à long terme du « phénomène » commercial allemand. Cette approche, dans une perspective large et pluri-dimensionnelle, permet de faire apparaître des phénomènes non ou mal connus (ex : conséquences de la guerre de 1870 sur les relations commerciales franco-allemandes), de mettre en perspective de soi-disant « réalités » historiques (ex : l’Allemagne était fortement protectionniste à la fin du XIXe siècle), et de mieux comprendre certains processus en cours (ex : conséquences de l’intégration commerciale européenne sur les échanges entre l’Allemagne et ses différents partenaires). L’objectif est de faire une synthèse cohérente de l’histoire commerciale de l’Allemagne qui préserve une approche multidisciplinaire. Sous un angle historique, aborder cette histoire avec plus d’objectivité que n’en ont eu les historiens français, longtemps marqués par les traumatismes de la relation franco-allemande ; sous un angle économique, utiliser l’exemple allemand pour mieux saisir les « clefs » d’un succès commercial qui s’est toujours rétabli malgré de graves crises ; sous un angle politique, comprendre l’impact de la perte de souveraineté en matière commerciale consentie en 1958 et envisager les leçons qu’elle peut apporter dans le processus actuel de mondialisation commerciale.