Skip to main content

L'activité scientifique

Pour une histoire transnationale et globale de la France


L’histoire de France peine encore, notamment dans les grands récits et les synthèses, à sortir d’un récit qu’on pourrait dire « internaliste », dans lequel les seules formes d’explication et de contextualisation mobilisées relèvent d’évolutions, de focales, d’institutions, de cohérences internes, prises dans le territoire national et son archéologie. En dépit de nombreuses invitations à prendre la mesure de tous les acteurs, toutes les dynamiques et toutes les territorialités autres que « nationales » qui ont pu contribuer à l’histoire de France, celle-ci reste marquée par ce qu’il est convenu d’appeler un « nationalisme méthodologique », quand nombre d’historiens d’autres pays, comme la Grande-Bretagne, les États-Unis ou l’Allemagne ont déjà expérimenté avec profit une telle ouverture. Or, pour comprendre l’histoire complexe de ce qu’on nomme « la France », depuis le XVIIIe siècle, soit la genèse contestée d’un État-nation, ses projections impériales en Europe et outre-mer, mais aussi l’ensemble des dynamiques qui animent les populations, les territoires et les institutions que ces formes stratifiés de pouvoir s’efforcent d’encadrer et de mobiliser, il nous semble nécessaire de l’inscrire dans des trames relationnelles différentes, que l’on peut désigner comme transnationales ou comme globales. La perspective est simple, et en même temps ambitieuse : elle propose de penser à nouveaux frais, quand c’est possible, les moments-clés et les débats centraux de l’histoire « de France » en restituant la part décisive qu’y tiennent des mobilités, des territorialités et des liaisons à distance que la territorialité nationale n’a ni interdites ni absorbées. C’est à réfléchir et à travailler sur cette autre histoire de France que nous vous convions.

Programme 2015-2016

27/10/2015 - 09:30 Séminaires
Séance introductive
01/12/2015 - 09:30 Séminaires
Quentin Deluermoz : « Une Commune “globale” (1871-1877) ? »
19/01/2016 - 09:30 Séminaires
Jean-Baptiste Fressoz (CNRS / Centre Alexandre Koyré), François Jarrige, Thomas Le Roux (CNRS / CRH) : « La France dans l'écologie-monde : métabolisme de la...
16/02/2016 - 09:30 Séminaires
Manuel Covo : « Une île entre deux empires républicains : Saint-Domingue révolutions atlantiques ».
12/04/2016 - 09:30 Séminaires
Jean-Numa Ducange : « L’histoire de France vue de Hangzhou ».
21/06/2016 - 09:30 Séminaires
Miranda Spieler (American University of Paris) : « Les esclaves sur le sol libre : relecture de Paris comme ville impériale, v. 1760 – v. 1790 ».