Skip to main content

Les fonds d'archives

Les Archives d’histoire contemporaine

Les archives d'histoire contemporaine, créé en 1971 par la Fondation Nationale des Sciences Politiques, est, depuis 1989, un service rattaché au Centre d'histoire de Sciences Po. Riche de près de 100 fonds d'archives issus de dons de personnalités du monde politique, culturel ou de la presse, le service des Archives d'histoire contemporaine a deux missions principales : l'aide à la recherche fondamentale et la valorisation des fonds. Pour mener à bien ces missions, le service recueille, classe, inventorie et communique aux chercheurs les fonds qui lui sont confiés.

1. L'aide à la recherche fondamentale :
Le service des archives offre un accueil personnalisé aux chercheurs et aux doctorants. La salle de lecture peut accueillir jusqu’à huit personnes par jour. La présentation des fonds sous forme d’inventaires ainsi que des instruments de recherche sont mis à la disposition des lecteurs en accès libre. De même, en appui aux fonds d'archives conservés, le Centre d’histoire propose en consultation toute une série de travaux universitaires et d'ouvrages de référence.

2. La valorisation des fonds :

Les fonds d'archives sont riches de documents et de photographies (les photos illustrant ce site sont extraites de nos fonds). Dans le cadre de sa mission de valorisation des fonds d'archives déposés à la FNSP, le service des archives d'histoire contemporaine peut :

- dans le cadre d'une exposition, prêter des documents sous condition d'assurance (ou réalisation de fac simile)

- dans le cadre d'un film ou d'un documentaire, autoriser la reproduction de documents ou de photos à la condition de versement de droits de publication et d'exploitation commerciale qu'elle que soit la diffusion (télévision, cinéma, CD-Rom ou internet)

- dans le cadre d'une publication, autoriser la reproduction de documents ou de photos à la condition de versement de droits publication et d'exploitation commerciale.

La dématérialisation du cataloguage et la numérisation de ces documents est un chantier prioritaire qui démarrera en 2011.