Skip to main content

Maus, Didier

Maus, Didier

Fonds papier

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, d'études supérieures de droit public et de sciences économiques, ancien élève de l'Ecole nationale d'administration, Didier Maus, en 1947, mène de front une carrière de haut fonctionnaire tout en poursuivant des activités politiques.
C'est dans le cadre de ses activités politiques, au moment des élections présidentielles de 1965, que Didier Maus fait la connaisance de Jacques Dauer et du Front du Progrès. Il joue alors un rôle actif aus sein du Front du Progrès de 1966 à 1969, fait partie du bureau politique de l'Union travailliste puis continue à suivre les activités des gaullistes de gauche, notamment Gilbert Grandval pour les élections de 1973. De 1978 à 1980, après avoir rencontré Jean-Pierre Prouteau, Didier Maus s'est occupé du club "République et démocratie".
Didier Maus est par ailleurs l'auteur de nombreux ouvrages et articles relatifs aux institutions politiques et au droit constitutionnel et parlementaire français.

Sélections de liens

La consultation de ce fonds est à compléter par celle du fonds Jacques Dauer.

Document(s) à télécharger

Inventaire_Didier_Maus.pdf

Contenu du fonds

DM 1

FRONT DU PROGRES, 1964-1972
- Travail universitaire, Du Front du Progrès à l'Union travailliste, étude sur le gaullisme de gauche, Catherine Maus, mémoire de diplôme d'études supérieures de science politique, Paris II, 1973. -  Repères chronologiques (1964-1972) et principaux mouvements de la gauche gaulliste. - Cours de formation politique par Pierre Hervé, Michel Logan, Michel Rolant, Régis Paranque. - Questions doctrinales : lettre de Jacques Dauer, tables rondes notamment sur la "participation". - Le Comité de la Démocratie combattante, mai 1968 : circulaires de la section du Quartier latin, tracts, déclarations (dont René Capitant), notes de Jacques Dauer.
JOURNEES ET CONVENTIONS NATIONALES, 1964-1968
Ière convention nationale (Saint-Maur-des-Fossés, 4-5 avril 1964), IIe convention nationale (Issy-les-Moulineaux, 30-31 janvier 1965), IIIe convention nationale (Saint-Maur-des-Fossés, 14-15 mai 1966), IVe convention nationale (Arcachon, 14-15 octobre 1967), Ve convention nationale, Vers une Europe de progrès (Strasbourg, 27-28 avril 1968) : allocations d'ouverture (notamment Léo Hamon), rapports, déclarations et interventions (Jacques Dauer, André Philip, Jean de Lipkowski).
TABLES RONDES POUR LE PROGRES, 1967-1969
- Notes et rapports de Maurice Bardet, François Sarda, Régis Paranque, Jacques Picard, André Philip. - Commission économique : rapport de Bernard Stasi. - Conseil sur l'université et les jeunes : les problèmes de l'université, projet de texte de base. - Conseil des animateurs : déclarations, 1968-1969.
FRONT EUROPEEN DU PROGRES, 1968-1970
- L'internationale gaulliste : rapports, notes
COUPURES DE PRESSE, 1964-1972

DM 2

GAUCHE Ve REPUBLIQUE, 1966-1967
- Colloque, Paris (1966) : déclarations, circulaires, coupures de presse. - Comité directeur : discours du 8 mars 1967. - Exclusion de Jacques Dauer (1967) : communiqués, correspondance. - Assises de Lille, 1er décembre 1967 :  discours de Philippe Dechartre, "La gauche dans la discipline gaulliste". - Courrier de la convention n°1 à 23, 1966-1967.
UNION TRAVAILLISTE, 1971-1988
Création et organisation : objectifs et principes d'action, historique (1959-1979), statuts.
Congrès et conventions, 1971-1979. - Congrès de l'Unité, Toulon, 2-3 octobre 1971 (congrès constitutif de l'Union travailliste) : compte rendu du progrès, circulaires, discours et allocutions notamment de Jacques Dauer (secrétaire général du Front du Progrès) et Hugo Bonneville. - Ière Convention nationale, Saint-Maur-des-Fossés, 15-16 avril 1972 : circulaire de bienvenue. - IIe convention nationale, Toulon, 27 mai 1973 : discours de clôture par Gilbert Grandval. Convention nationale, Saint-Maur-des-Fossés, 5 mai 1979 / presse : L'Action travailliste, 1971-1979, L'Action gaulliste, 1979-1989.

DM 3

REPUBLIQUE ET DEMOCRATIE, 1978-1981
- Création et organisation : statuts, organisation, doctrine, adhésions.
- Vie interne : notes, circulaires, communiqués (notamment de Jean-Pierre Prouteau, Didier Maus, Jean-Pierre Lorriaux).
- Commission des affaires culturelles, commission de l'Europe, Commission des études politiques, commission des institutions : notes de réflexion.
- Conventions et conseils nationaux, 1979-1980. - Ière convention nationale, "La coresponsabilité", (1er décembre 1979) et bilan de la première convention, questionnaire ; Conseil national (10 mai 1980) ; IIe convention nationale (13 décembre 1980). Réforme républicaine (1980) ; Conseil national de la gauche républicaine (février-mars 1981).
- Périodiques et presse, dont Lettre d'information (1980-1981) et bulletins de clubs (Le Combat républicain, Les Quatre vérités, La Lettre républicaine, L'avenir).

DM 4

RAYMOND BARRE ET LE GROUPE D'ETUDES SOCIALES, ECONOMQIUES ET CIVIQUES (GESEC), 1982-1989
- Raymond Barre : discours, articles et interviews (1982-1988).
- GESEC : convocations, notes de réflexion et document de travail sur la fraude électorale, l'administration, l'immigration, le droit de grève et la peine de mort.
- Séminaires, colloques et conventions : programmes, communicatons et comptes rendus (1982-1989)
- Périodiques : Faits et arguments, Réel, Barre hebdo.

DM 5

PARTI RADICAL, 1983-1989
- Généralités : statuts, principes, profession de foi, circulaires, notes manuscrites de Didier Maus
- Congrès et colloque : programmes, motions et déclarations.
- Université d'été (septembre 1984) : tracts, circulaires, dossier d'accueil, programme.
- Périodiques (Bulletin d'information radicale socialiste, Place de Valois actualités, Le Radical de Paris) et revue de presse.