Skip to main content

L'agenda

03
Juin.
2014

Une violence d'exception ?

Journée d’étude

Présentation


Une violence d'exception ?

Transgression de normes et franchissement de seuils en contexte colonial et impérial (XIXe-XXe siècles)

 

La violence s’affranchit-elle, aux marges des Empires, des normes censées la régir en métropole ? La question du franchissement de seuils est centrale pour l’étude des violences coloniales et impériales.

Cette journée d’étude se propose de l’aborder sous deux angles. Synchronique, d’abord : de quelles transgressions, réelles ou perçues, s’accompagnent les éruptions de violence impériale ? Diachronique, ensuite : comment les nations qui succèdent aux Empires héritent-elles de ces transgressions ?

La journée s'organisera en deux séances :

Le matin (9h30-12h30) :

« Colonies et empires, des espaces de transgression ? »
 

  • Susanne Kuss (université de Freiburg) : « Les guerres coloniales allemandes 1900-1908 »
  • François Dumasy (I.E.P. d'Aix / Ecole française de Rome) : « La révolte de Châri' es-Shatt à Tripoli en 1911 : acteurs, logiques de répression et stratégies mémorielles »
  • Pap N'Diaye (Sciences Po, CHSP) : « Les pratiques coloniales en Afrique centrale vues par les Afro-américains »

L'après-midi (14h-17h15) :

« Violences en situation coloniale et impériale : quel héritage après l'empire ? »

Président de séance : Romain Bertrand (Sciences Po, CERI)

  • Claire Mouradian (CRH, CNRS) : « Les massacres hamidiens de 1894-96 : une répétition générale du génocide des Arméniens ? »
  • Jean-Pierre Chrétien (Imaf, CNRS) : « Une révolte au Rwanda en 1912 : la place de la région du Nord-ouest dans la violence politique au Rwanda (continuités et ruptures de 1912 aux années 1990) »
  • Malika Rahal (IHTP, CNRS) : « Sortir de la guerre, sortir de la colonisation. La paix, la légalité et l'Etat en Algérie »
     

Responsable(s)


Lancelot Arzel et Victor Louzon (doctorants Centre d'histoire de Sciences Po)

Document(s) à télécharger

Programme Affiche.pdf