Skip to main content

L'agenda

27
Mar.
2019

Le génocide des Tutsi au Rwanda, 25 ans plus tard. Comprendre, juger, agir

Journée d’étude

Présentation


À l’occasion des 25èmes commémorations du génocide des Tutsi au Rwanda, cette journée d’étude que nous, étudiants en master mobilisés en direction de la recherche avons décidé d’organiser, rassemble historiens, écrivains, journalistes, humanitaires, militaires, juristes, témoins et représentants de la société civile autour de trois conférences successives : « Comprendre le génocide des Tutsi », « Juger le génocide des Tutsi » et « Agir face au génocide des Tutsi : la France, la communauté internationale et leurs responsabilités ». Elle a pour objet de sensibiliser un large public aux enjeux historiques, juridiques et mémoriels du génocide des Tutsi au Rwanda.


Matinée à Sciences Po, 9h00-13h00
Centre d'histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob, 75006 Paris (salle de conférences)


INTRODUCTION

> Discours de Marc LAZAR, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po, professeur des universités en histoire et sociologie politique à Sciences Po, et de Sabine DULLIN, directrice des enseignements d’histoire, professeure des universités à Sciences Po - CHSP
> Présentation par les organisateurs : Nicolas BOUTROUX, Gabrielle HOARAU, Thibaut HOURIEZ et Jean Eudes MESLAND (Sciences Po), Camille STUCKEL (ENS).

I. Comprendre le génocide des Tutsi
Recherche, art et enquête

1ère table ronde : Quelles connaissances aujourd’hui ? 

Intervenants (-es) :

  • Marcel KABANDA, historien, président d’IBUKA-France
  • Patrick DE SAINT-EXUPERY, grand reporter, cofondateur et rédacteur en chef de la revue XXI, ancien journaliste au Figaro.
  • Léon SAUR, historien, chercheur affilié à l’Institut des Mondes Africains (IMAF)
  • Beata UMUBYEYI MAIRESSE, écrivaine, récompensée du prix de l’Estuaire et du prix du Livre Ailleurs pour son recueil de poèmes Lézardes.

Conclusion :
Claire ANDRIEU, historienne, professeure des universités à Sciences Po et chercheure au Centre d’histoire de Sciences Po. Rédactrice en chef de la revue Violence de masse et résistance (2011-2018).
 

2nde table ronde : Quels savoirs demain ?

Intervenants (-es) :

  • Gaël FAYE, auteur-compositeur-interprète et écrivain, auteur de Petit Pays (Prix Goncourt des Lycéens)
  • Charles HABONIMANA, rescapé du génocide des Tutsi, militant des droits de l’homme, auteur de Moi, le dernier Tutsi (éditions Plon, mars 2019).
  • Félicité LYAMUKURU, rescapée du génocide des Tutsi, auteure du récit de L’Ouragan a frappé Nyundo écrit par Nathalie Caprioli (Du Cerisier Eds, février 2018).
  • Bernard MANGIANTE, réalisateur du documentaire Inventaire avant fermeture, dernier été en RDA (1990) et du film Le Khmer rouge et le non-violent (2011)
  • Florent PITON, chercheur en histoire à l’université Paris Diderot et au Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

Conclusion :

Vincent DUCLERT, historien, professeur associé à Sciences Po, président de la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse.

Intervention artistique (10min - Sous réserve) : Gaël FAYE


Après-midi à l'Ecole Normale Supérieure, 14h15-18h30
Ecole Normale Supérieure, salle Dussane, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris


INTRODUCTION

Discours de Frédéric WORMS, directeur adjoint de l’École Normale Supérieure, philosophe, professeur de philosophie contemporaine à l’ENS.

> Discours de Gilles GRESSANI, directeur du Groupe d’études géopolitiques (GEG)
> Présentation des organisateurs Nicolas BOUTROUX, Gabrielle HOARAU, Thibaut HOURIEZ et Jean Eudes MESLAND (Sciences Po), Camille STUCKEL (ENS)

II. Juger le génocide des Tutsi

(14h30 – 16h10)

Intervenants (-es) :

  • Hélène DUMAS, historienne, chargée de recherche au CNRS (IHTP-CNRS)
  • Antoine GARAPON (sous réserve), Magistrat, Docteur en droit, Secrétaire général de l’Institut des Hautes Études de la Justice.
  • Alain GAUTHIER, fondateur et président de l’association Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR)
  • Dafroza GAUTHIER, fondatrice de l’association Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR)
  • Rachel LINDON, avocate au barreau de Paris et de Madrid, avocate inscrite à la Cour pénale internationale, ancien secrétaire de la Conférence. Avocate chargée de la défense de victimes du génocide des Tutsi au Rwanda.
  • Julien SEROUSSI, sociologue, ancien membre (jusqu’au 31 août 2017) du pôle « Génocide, crime contre l’humanité et crimes et délits de guerre » du Tribunal de grande instance de Paris.

Conclusion
Sylvie HUMBERT (sous-réserve), docteure en histoire du droit, professeure des universités catholiques et directrice du Centre de Recherche de Relations entre les Risques et le Droit (C3RD) de la faculté de droit de l’université catholique de Lille.
 

III. Agir face au génocide des Tutsi

La France, la communauté internationale et leurs responsabilités

16h25 – 18h20

Intervenants (-es) :

  • Guillaume ANCEL, ancien lieutenant-colonel de l’armée française, vétéran de l’opération Turquoise, témoin et auteur de Rwanda, la fin du silence.
  • Stéphane AUDOIN-ROUZEAU, historien, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA)
  • Jean-François DUPAQUIER, journaliste et écrivain, spécialiste de l’Afrique
  • des Grands Lacs, auteur de Rwanda. Les médias du génocide (2002) et Politiques, militaires et mercenaires français au Rwanda. Chronique d’une désinformation (2014).
  • Annie FAURE, médecin et écrivaine, présente au Rwanda en 1994 pour Médecins du Monde, auteure de Blessures d’humanitaire. Membre de la Commission d’enquête citoyenne pour la vérité sur l’implication de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda.
  • Maria MALAGARDIS (sous réserve), journaliste, responsable de l’actualité africaine pour la revue XXI, Libération et Rue89, auteure de plusieurs ouvrages sur le Rwanda.
  • François ROBINET, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, membre du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines

Conclusion
Stéphane AUDOIN-ROUZEAU, historien, directeur d’études à l’EHESS (CESPRA)

Allocution de clôture de la journée par l’équipe du projet (18h20 – 18h30)
 

Responsable(s)


Un événement organisé par Nicolas BOUTROUX, Gabrielle HOARAU, Thibaut HOURIEZ et Jean Eudes MESLAND (Master Sciences Po, Formation commune des Masters, Cours « Histoire globale des génocides et des processus génocidaires »), Gilles GRESSANI (ENS, Président du Groupe d’études géopolitiques) et Camille STUCKEL (ENS, Master EHESS et Sciences Po).

En collaboration avec de Stéphane AUDOIN-ROUZEAU (EHESS-CESPRA), Vincent DUCLERT (Sciences Po), Hélène DUMAS (IHTP-CNRS) et Marc LAZAR (Sciences Po-CHSP).

Avec le soutien de Sciences Po (Centre d’histoire et département d’histoire), de l’École Normale Supérieure (Direction générale), du Groupe d’études géopolitiques et de la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse (CESPRA, EHESS – CNRS).
 

Document(s) à télécharger

RWANDA.pdf