Skip to main content

L'agenda

22
Juin.
2009

Hériter en politique. Filiations, transmissions et générations politiques (Europe, XIXe-XXIe siècles)

Colloques

Dates


22 Juin.   |   23 Juin.

Présentation


Lundi 22 juin 2009

9h45 : ouverture par Jean-François Sirinelli, directeur du Centre d'histoire de Sciences Po

10h : introduction par Ludivine Bantigny      (université de Rouen/Centre d'histoire de Sciences Po) et Arnaud Baubérot (université de Paris XII)

 

Transmission de cultures politiques

Présidence : Jean-François Sirinelli, directeur du Centre d'histoire de Sciences Po

10h20 : Matthieu Brejon de Lavergnée (Institut de France/ CNRS), Transmission et contestation d’une culture monarchique. Le Quartier latin et ses sociétés étudiantes sous la Restauration
10h40 : Olivier Tort (université d’Arras), L’héritage porté en bandoulière : le cas emblématique des royalistes de la Restauration
11h : Walter Bruyère-Ostells (université de Paris IV/université d’Osorno, Chili), Les bonapartistes entre 1815 et 1848 : acculturation ou dissolution du césarisme napoléonien face aux phénomènes nationalitaires ?

Pause

11h40 : Arianna Arisi Rota (université de Pavie, Italie), «Noi raccogliemmo quelle parole». Engagement politique et échange intergénérationnel dans la Giovine Italia
12h : Roberto Balzani (université de Bologne, Italie), La transmission interrompue. Stratégies de survivance pour l’héritage politique de Mazzini en Italie (1860-1880)
12h20 : Jean-Yves Frétigné (université de Rouen), Les héritiers de Mazzini

Débat

Présidence : Rémi Fabre (université de Paris XII)

14h30 : Romain Ducoulombier (université de Metz), Succéder à Jaurès ? Aux origines de la culture communiste en France
14h50 : Marc Lazar (Sciences Po Paris), L’héritage du communisme dans les gauches française et italienne

Familles, dynasties et passeurs d’héritage

Présidence : Jean Garrigues (université d’Orléans)

15h10 : David Bellamy (université de Picardie), Geoffroy de Montalembert (1898-1993) ou le réinvestissement politique d’un héritage aristocratique
15h20 : Walter Badier (université d’Orléans), Alexandre Ribot, héritier et défenseur de la culture politique libérale dans les débuts de la IIIe République (1878-1899)

Pause

16h10 : Frédéric Attal (ENS de Cachan), Du national-libéral Amendola père au communiste Amendola fils, un héritage pleinement assumé
16h30 : Louis Hincker (université de Valenciennes), Mémoire paradoxale d’un lignage révolutionnaire (Michel Leiris, 1789-1990)

Débat
 

Mardi 23 juin 2009

9h30 : Accueil des participants

Formation des jeunes générations

Présidence : Sylvie Guillaume (université Bordeaux-III)

9h40 : Arnaud Baubérot (université de Paris-XII), L’Enfance en rouge et noir. Colonies de vacances catholique et communiste à Ivry-sur-Seine dans l'entre-deux-guerres.
10h : Fabien Nicolas (université de Montpellier-I), Hériter dans un parti de notables : les radicaux-socialistes biterrois au XXe siècle au prisme de la confrontation entre lignage-organisation et engagement-filiation
10h20 : Frédéric Fogacci (université de Paris-IV), Un héritage biaisé : la relève en trompe l’œil de la jeune génération radicale de la Libération

Pause

11h : Christine Bouneau (université de Bordeaux-III), La transmission d’une culture politique : le cas des jeunes socialistes (Passeurs-Vecteurs-Patrimoine)
11h20 : Mathieu Dubois (université de Paris-IV), Les Jungsozialisten du SPD : l’héritage soixante-huitard au sein de la culture politique social-démocrate en Allemagne
11h40 : Emmanuel Droit (université de Rennes-II), Une transmission ratée ? Les enfants de l’intelligentsia socialiste et le conflit générationnel en RDA en 1968

DébatDébat

Présidence : Anne Muxel (CEVIPOF)

14h : Yannick Beaulieu (Institut universitaire européen) et Jean-Paul Salles (université de Paris-I), Les jeunes Français et Italiens de la IVe Internationale (Secrétariat unifié). Une étude comparée de leur formation au sein de la LCR et des Gruppi Comunisti Rivoluzionari
14h20 : Marnix Dressen (université de Lille-I), Les militants maoïstes : héritages acceptés, héritages refusés
14h40 : Ludivine Bantigny (université de Rouen/Centre d’histoire de Sciences Po), Assignés à hériter ? Quelques mouvements étudiants en miroir (1968-2008)

PausePause

15h30 : Olivier Dard (université de Metz), Hériter en politique : l’exemple des étudiants nationalistes de l’Action française à la Fédération des étudiants nationalistes
15h50 : Stéphanie Dechezelles (Sciences Po Bordeaux/ CNRS), Questions d’héritage. Les figures polymorphes de la filiation chez les jeunes militants des droites italiennes (Forza Italia, Alleanza Nazionale et Lega Nord)

16h10 : Débat et conclusions du colloque par Anne Muxel (CEVIPOF)

11h : Christine Bouneau (université de Bordeaux-III), La transmission d’une culture politique : le cas des jeunes socialistes (Passeurs-Vecteurs-Patrimoine)
11h20 : Mathieu Dubois (université de Paris-IV), Les Jungsozialisten du SPD : l’héritage soixante-huitard au sein de la culture politique social-démocrate en Allemagne
11h40 : Emmanuel Droit (université de Rennes-II), Une transmission ratée ? Les enfants de l’intelligentsia socialiste et le conflit générationnel en RDA en 1968

 

 

Présidence : Jean-François Sirinelli, directeur du Centre d'histoire de Sciences Po

Responsable(s)


Ludivine Bantigny et Arnaud Baubérot

Report


Publication 

Ludivine Bantigny, Arnaud Bauberot (dir.), Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècles), coll. Le noeud gordien, PUF, février 2011