Skip to main content

L'agenda

22
Fév.
2017

Arts et Sociétés - séance 6

Séminaires

Présentation


Qu'est-ce que "quelque chose"?

En nous interrogeant sur l'émergence d'ontologies et de métaphysiques libérales dans la pensée contemporaine, qui tâchent de rendre compte
de l'existence du plus grand nombre de choses possibles, nous tâcherons de montrer qu'il existe un concept singulier, mais partagé
par beaucoup, de la "chose" comme détermination minimale et équitable de l'être: ce que toutes choses peuvent être également, c'est "quelque
chose", ni plus, ni moins.
A l'Âge classique, l'argument ontologique consistait à prouver l'existence de Dieu (un être suprême) en concevant un être si fort qu'il lui suffisait d'être concevable pour exister. Nous essaierons de montrer qu'il est apparu un argument ontologique inversé: la recherche d'un être si faible qu'il lui suffit d'être possible pour être. Le nom de cet être résolument faible, qui est comme l'opposé de Dieu, c'est le simple "quelque chose". Devenu parfois l'"objet quelconque", le "something" ou l'"Etwas", cet objet abstrait s'est imposé peu à peu comme le personnage central de la pensée et de la culture contemporaines, qui permet de se représenter sur le même plan objets matériels, événements, fictions et personnes, au risque d'une confusion que nous nous efforcerons d'éclaircir.
 

Responsable(s)


Laurence Bertrand Dorléac

Participant(s)


en 1981 à Toulouse, Tristan Garcia écrit des livres de fiction et de théorie. Il est l'auteur de plusieurs romans, publiés aux éditions Gallimard (La meilleure part des hommes, 2008, Mémoires de la jungle, 2010, Faber, 2012, 7, 2015), et d'essais sur les images, la souffrance animale, les séries télévisées, l'électrisation de la vie ou "nous", ainsi que d'un traité de métaphysique, Forme et objet. Un traité des choses, PUF, 2011. Il enseigne la philosophie à l'université de Lyon 3.