Skip to main content

L'agenda

07
Mar.
2018

Arts et Sociétés - Clara Pacquet

Séminaires

Présentation


Jean Rouch et les choses

Depuis le choc des Maîtres fous montrés en 1954 à Biarritz au festival « Du film maudit » organisé par Jean Cocteau, l’influence de l’œuvre de Jean Rouch sur le monde de l’art n’a jamais cessé. En témoigne l’interview réalisée pour la revue allemande Schnitt par le célèbre commissaire d’exposition Hans Ulrich Obrist en 2000, quatre ans avant la mort de l’anthropologue cinéaste. Jean Rouch intéresse car il bouleverse – sans les confondre – les frontières et les hiérarchies : entre le visuel et le textuel, l’image et le son, le documentaire et la fiction, le réel et l’imaginaire, les sciences et les arts, l’histoire et le mythe, la pensée rationnelle et magique, l’ordre et le chaos, la matière et l’esprit, le sujet et l’objet.

Dans une filiation à dada et au surréalisme, la manière dont Jean Rouch envisage les choses dans ses films, principalement des instruments ou des accessoires en jeu au sein de cérémonies et de rituels dogons qu’il a filmés par exemple, nous renseigne sur sa méthode poético-scientifique, presque animiste, consistant à faire communiquer des mondes que la tradition métaphysique occidentale a toujours séparés.

Responsable(s)


Laurence Bertrand Dorléac

Participant(s)


Clara PACQUET est docteure en philosophie. Elle a soutenu une thèse à l’EHESS sous la direction de Danièle Cohn intitulée Signature et achevée en soi. Esthétique, psychologie et anthropologie dans l’œuvre de Karl Philipp Moritz (1756-1793) parue en 2017 aux presses du réel dans la collection « Œuvres en sociétés ».

Outre ses recherches consacrées aux Lumières allemandes, elle s’intéresse aux arts du XXe siècle, notamment dans leur lien à l’anthropologie. Elle a participé comme chercheuse à plusieurs projets de recherche à la frontière entre esthétique et histoire de l’art et collabore régulièrement aux revues L’Objet d’art et Dossier de l’art. Avec Bärbel Küster, elle a coédité la publication en ligne Photographie et oralité. Dialogues à Bamako, Dakar et ailleurs (Stuttgart/Berlin 2017) rassemblant des interviews filmées d’artistes maliens et sénégalais, ainsi que des contributions d’écrivains, d’historiens de l’art, d’anthropologues et de commissaires d’exposition.