Skip to main content

L'agenda

15
Jan.
2020

Arts et sociétés | Arnaud Esquerre

Séminaires

Présentation


Arnaud Esquerre

Des choses, des personnes et des morts-vivants

Le propos portera sur l’exposition et le devenir collection des restes humains. Les restes humains peuvent être traités comme des choses parmi d’autres et ils peuvent l’être comme ceux qui sont détruits en tant que « déchets d’hôpitaux » ou ceux qui sont traités comme des objets scientifiques ou des œuvres d’art. Mais, insérés au sein d’une communauté « morte-vivante » qui s’est développée depuis les années 1990, ils sont de plus en plus traités comme des « personnes incomplètes », auxquelles il manque la vie, mais qui, en tant que personnes, se distinguent des animaux et des choses. Seront évoqués des cas de reliques, d’exposition de corps plastifiés, de restes humains dans des collections médicales, et dans les œuvres d’art contemporain.

Responsable(s)


Laurence Bertrand Dorléac

Participant(s)


Arnaud Esquerre, sociologue, chargé de recherche au CNRS, est directeur de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS). Parmi ses publications : Les os, les cendres et l’État (Fayard).