Skip to main content

L'agenda

12
Fév.
2020

Arts et sociétés | Antoine de Baecque

Séminaires

Présentation


Antoine de Baecque

Les godillots lourds dans le sac...

Je souhaite étudier un objet a priori dérisoire : les godillots, ces chaussures solides initialement conçues pour l’armée. Ce mot que tout le monde croit connaître, au point qu'il a largement échappé à son concepteur du milieu du XIXe siècle, l'entrepreneur Alexis Godillot, est devenu un nom commun. Il reste pourtant polysémique. Le godillot cristallise ainsi des représentations aussi variées que polémiques et stimulantes. Révélatrice d’époques, de destins et de cultures, cette "microstoria" d’un objet permet de croiser bien des manières de faire de l’histoire, et de « marcher » de l’une à l’autre, puisque le godillot passe des bataillons de l’armée à la peinture de Van Gogh, de la scène ou de l’écran aux campeurs-randonneurs, de la technique du cuir aux inconditionnels du général de Gaulle. Je conçois l'étude de cet objet comme l'occasion d'un manifeste pour l’« histoire marchée », celle qui fait parcourir, à pied, de sources en sources, d’images en images, la France du XIXe au XXIe siècle.

Responsable(s)


Laurence Bertrand Dorléac

Participant(s)


Antoine de Baecque, marcheur lui-même, historien, travaille du XVIIIe siècle au cinéma et au théâtre contemporains. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : Une histoire de la marche, Perrin, 2016; La Traversée des Alpes, Gallimard, 2014; Ma Transhumance, Arthaud, 2019. Il est professeur à l’École normale supérieure.