Skip to main content

L'agenda

15
Jan.
2014

Arts et sociétés - Guerres et paix, séance 12

Séminaires

Présentation


Marianne Alphant : "La guerre en détails"

      Il y a ce qu’on sait de Valmy : son importance historique, sa date, Kellerman et Dumouriez, face au duc de Brunswick à la tête de l’armée d’invasion, la butte et son fameux moulin, etc.  Et il y a le reste : l’anecdotique, les détails perdus qu’évoque un acteur des événements, tel Goethe dans La campagne de France. Des petits poissons nageant dans un bassin, au creux d’une dépression de terrain, et leurs changements de couleur à cause d’un tesson de poterie tombé au fond de l’eau. Une vitrine de porcelaines intactes au milieu des ruines. L’eau de pluie récupérée sur la bâche de la voiture pour préparer du chocolat. Une armoire trouvée dans une ferme mais qui ne contient plus qu’un gros livre de cuisine. Le sol crayeux de la Champagne dont on ramasse la craie dans la déroute pour blanchir et polir les équipements. Un banc de sable au bord de l’Aisne. L’oublié, l’insignifiant, le rebut — mais une autre façon, étrange et captivante, de raconter la guerre.

Responsable(s)


Laurence Bertrand Dorléac

Participant(s)


Marianne Alphant, écrivain, agrégée de philosophie, ancienne journaliste à Libération, a dirigé les Revues parlées du Centre Pompidou de 1993 à 2010. Elle y a été commissaire des expositions Roland Barthes  (2002) et  Samuel Beckett  (2007).Elle a notamment publié Grandes « O » (Gallimard, 1975), Le Ciel à Bezons (Gallimard, 1978), L’Histoire enterrée (P.O.L, 1983), Claude Monet, une vie dans le paysage (Hazan, 1993), Pascal, tombeau pour un ordre (Hachette littératures, 1998), Petite nuit (P.O.L, 2008) et Ces choses-là (P.O.L, 2013)

Lien(s) et bibliographie


Retour Projet de recherche et séminaire doctoral / Arts et sociétés