Skip to main content

Research activity

2. Séminaire spécialisé | Constitutions under stress


Groupe « Constitutions under stress », groupe de recherche franco-britannique


Le groupe « Constitutions under stress » a été constitué au printemps 2015 sur la double initiative de Nicolas Roussellier (CHSP) et de Scot Peterson (Balliol College).
Le premier Workshop s’est tenu à Oxford en mai 2015 sous l’égide du SST de l’Ambassade de France à Londres (Service sciences et technologies) et du programme OXPO. Depuis cette première rencontre, le groupe de recherche se réunit deux fois par an, une fois au printemps à Oxford, une fois en décembre à Paris (au CHSP). La forme de ces rencontres est un séminaire s’étendant sur deux journées.

Le dernier Workshop est organisé au CHSP, en cofinancement avec le programme OXPO et le Centre Maurice Hauriou de l’université René Descartes, les mercredi 7 et jeudi 8 décembre 2016. Il a pour thème l’état du Pouvoir Exécutif moderne, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en France.

Le groupe de recherche est de nature à la fois internationale et interdisciplinaire. Il rassemble des chercheurs français, britanniques et américains et associe des juristes, des historiens et des politistes. L’accent est mis sur la comparaison franco-britannique mais aussi sur l’exemple américain (Sandy Levinson). Chaque Workshop aborde un thème particulier qui est en rapport à la fois avec l’histoire et l’actualité d’une question institutionnelle. Ont été abordées la question de la notion de « Souveraineté du Parlement » et la question de l’Exécutif moderne. Le groupe accueille en son sein des doctorants et des étudiants.

Le but final du groupe de recherche est la préparation d’un ouvrage collectif qui pourra à la fois servir de « Manifesto » pour la relance des études constitutionnelles et de revue franco-britannique des principales questions de politique constitutionnelle (par des chapitres rédigés par des duos de chercheurs franco-britanniques). L’actualité récente (le Brexit, l’évolution de la Cinquième république en France etc.) ne fait que confirmer l’urgence d’étudier sous un jour renouvelé et pluridisciplinaire les questions constitutionnelles.

Une fois le livre collectif achevé, le groupe pourra continuer à se réunir et cherchera probablement à s’étendre à d’autres chercheurs et à d’autres pays, dans le but de continuer à promouvoir le renouveau des études de politique constitutionnelle.