Skip to main content

Saumagne, Charles

Saumagne, Charles

Fonds papier

Charles-Pierre Saumagne, d'ascendance française et génoise, est et mort en Tunisie (1890-1972). Il passe son enfance à Carthage, s'intéresse à l'archéologie puis part à dix-huit ans effectuer ses études de lettres, d'histoire et de droit à Paris. Ses projets d'agrégation sont interrompus par la guerre (1914-1919).
Il s'installe ensuite comme avocat à Tunis, mais il continue parallèlement et durant toute sa vie, ses recherches historiques et archéologiques. Puis il entre dans l'administration du protectorat. Il élabore le décret de 1926 sur "la fixation au sol des indigènes" et dirige avec succès le bureau foncier de la direction générale de l'Intérieur. Saumagne est ensuite nommé chef de section d'Etat, puis appelé à la direction d'administration générale et communale sous le Front Populaire. Il effectue des missions auprès du Haut Comité méditerranéen (1936-1938) et agit en faveur du paysannat tunisien.
Mais le régime de Vichy le met à la retraite le 6 août 1940. Redevenu avocat, il défend, devant le tribunal militaire, des résistants gaullistes ou communistes.
A la veille de l'indépendance tunisienne, il reste un militant actif des "Français libéraux"; en sa qualité d'ami de Bourguiba, il participe officieusement aux négociations franco-tunisiennes. Il prend sa retraite en 1950 avec le titre de secrétaire général honoraire du gouvernement tunisien.
Grâce à une conversation que Saumagne tient avec Bourguiba, la situation évolue, et les conventions de 1955 établissant l'autonomie interne de la Tunisie peuvent être signées.

A few links

Situé à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône),le Centre des archives d'outre-mer (CAOM) conserve les archives de l'histoire coloniale française et de la présence française en Algérie. Cependant, ne s'y trouvent pas les archives relatives aux protectorats (Maroc et Tunisie) conservées au ministère des Affaires étrangères.
Vous trouverez néanmoins un fonds complémentaire d'archives privées sur Charles Saumagne (128 APOM).

http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/caom/fr/

File(s) for download

INVENTAIRE Saumagne.pdf

Archives content

Les archives de Charles Saumagne ont été déposées à la Fondation nationale des Sciences politiques par Charles-André Julien. Le fonds, qui couvre la période de 1924 à 1968, a été divisé en cinq parties : les quatre premières reprennent chronologiquement les étapes de sa carrière administrative et juridique, puis de militant actif durant sa retraite. La dernière partie comprend sa documentation personnelle.
Ce fonds concerne essentiellement les problèmes juridiques et administratifs de la Tunisie, du protectorat français à l'indépendance, et plus largement la question du Maghreb. On trouve également quelques dossiers de résistants tunisiens pendant la seconde guerre mondiale.

CS 1 - CHARLES SAUMAGNE, ADMINISTRATEUR (1920-1940)

  • Essai de C. Saumagne sur la justice tunisienne, 1924;
  • Réflexions de C. Saumagne sur la réorganisation administrative du protectorat tunisien, 1936-1937;
  • Correspondance et discours, 1931-1937.

CS 2 - CHARLES SAUMAGNE, AVOCAT (1941-1942)

  • Affaire ben Amor Boudissa, 1941; Affaire Rodolphe Baumuller, 1942; Affaire Jean Chapirat, 1942; Affaire Georges Bouzanquet, 1942; Affaire Ali ben Ahmed Bou Saadia, 1942, Affaire Rubens Guetta, 1942; notes personnelles de Ch. Saumagne, 1940-1943.

CS 3 - CHARLES SAUMAGNE, INSPECTEUR GENERAL DES SERVICES ADMINISTRATIFS (1943-1950)

  • Compte rendu de mission de Ch. Saumagne à Tunis, 1943;
  • Incident Djellouli, 1946;
  • La France et la Tunisie, 1943-1950;
  • Correspondance, 1943-1947;
  • Allocutions de Ch. Saumagne, 1946;
  • Le paysannat, 1946-1950.

CS 4 - CHARLES SAUMAGNE, UN MILITANT ACTIF A LA RETRAITE (1952-1956)

  • Réflexions de Ch. Saumagne sur le problème franco-tunisien, 1950-1956;
  • Convention signée par la France et la Tunisie, juin 1955;
  • Correspondance, 1956-1962.

CS 5 - DOCUMENTATION PERSONNELLE (1944-1968)

  • Le Maghreb : indépendance et avenir, 1944-1968;
  • L'année 1946 dans le Maghreb, 1946;
  • La question de l'indépendance algérienne, 1958-1962;
  • Bourguiba