Skip to main content

Jouffa, Yves

Jouffa, Yves

Fonds papier

en 1920, Yves Jouffa adhère, dès l'âge de 16 ans, aux Jeunesses socialistes et devient, deux ans après, l'un des dirigeants des Etudiants socialistes de Paris.
Il est mobilisé en juin 1940, démobilisé en août puis affecté aux Chantiers de Jeunesse, créés par le gouvernement de Vichy. Arrêté le 20 août 1941 par des policiers français, lors de l'une des premières rafles de Juifs opérées dans Paris, il sera incarcéré au camp de Drancy jusqu'au 14 septembre 1942. Réfractaire au STO, il passe dans la clandestinité, s'engage dans les FFI et prend part aux combats pour la libération de la Normandie.
Dès la fin de la guerre, il reprend ses activités militantes et devient, en 1957, l'un des fondateurs de l'Union de la gauche socialiste (UGS) puis du Parti socialiste unifié (PSU) en 1960, qu'il quitte le 25 septembre 1967 pour créer, avec d'autres, l'Union des groupes et clubs socialistes (UGCS).
Parallèlement à ses activités politiques, il poursuit sa carrière d'avocat et plaide devant les tribunaux algériens. Avocat politique, il défend notamment les membres du Mouvement nationaliste algérien (MNA). Spécialiste du droit de la construction, il est également membre de la commission de la procédure pénale et du conseil de l'Ordre des avocats au bureau de Paris.
Membre puis vice-président de la Ligue des droits de l'homme, il en devient le président en 1984. Sous sa houlette, la Ligue s'engage notamment en faveur du droit de vote, aux élections locales, des résidents étrangers non communautaires. En 1988, il devient expert de la Fédération internationale des droits de l'homme, membre de la Commission nationale consultative des droits de l'homme auprès du premier ministre et vice-président de Droit et démocratie.
Outre ces différentes activités, Yves Jouffa publie de nombreux articles et collabore à plusieurs revues dont Hommes et liberté.
Il meurt en 1999.

Archives content

YJ 1 - DOSSIER PERSONNEL D'YVES JOUFFA, 1958-1991

YJ 2 à 9 - YVES JOUFFA AVOCAT A LA COUR DE PARIS

YJ 10 à 11 - YVES JOUFFA EXPERT AU TRIBUNAL INTERNATIONAL DES CRIMES DE GUERRE AU VIETNAM

YJ 12 à 16 - YVES JOUFFA MILITANT SOCIALISTE, 1950-1973

YJ 12 - Nouvelle gauche (NG), 1955-1959

YJ 13 - Parti de l'union de la gauche socialiste (PUGS), 1957-1960

YJ 14 - Parti socialiste unifié (PSU), 1960-1967

YJ 15 - Union des groupes et clubs socialistes (UGCS), 1967-1973

YJ 16 - Commission d'octobre, 1968-1971

YJ 17 à 36 - YVES JOUFFA, LA FEDERATION INTERNATIONALE ET LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME, 1958-1995

YJ 17 - Fédération des droits de l'Homme

YJ 18 - 1963-1971

YJ 19 - 1978-1994

YJ 20 - Dossiers thématiques

YJ 21 - Comité central, commissions 1971-1992

YJ 22 - Congrès 1972-1995

YJ 23 - Colloques, journées d'étude et de travail, débat, conférences, convention 1975-1992

YJ 24 - Fédérations, sections 1975-1991

YJ 25/28 - Interventions

YJ 29/30 - Dossiers thématiques, 1968-1990

YJ 31 - Correspondance et invitations 1971-1994

YJ 32/33 - Fédération internationale des droits de l'homme : l'Arche de la Fraternité, 1987-1994

YJ 34/35 - Ligue des droits de l'homme : bicentenaire de la Révolution

YJ 36 - Ligue des droits de l'homme : correspondance active et passive, 1989

YJ 37 à 38 - JUIFS ET ISRAËL

YJ 37 - Les Juifs, 1955-1992

YJ 38 - Israël, 1963-1989

YJ 39 à 42 - CORRESPONDANCE GENERALE