Skip to main content

News

24
Sept.
2017

L'Institut historique allemande (IHA) recrute des chercheur.s/chercheuse.s

Appels à candidature

L’Institut historique allemand (IHA), centre de recherche de la fondation publique Max Weber – Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland, recrute pour le 1er janvier 2018
Un-e ou deux chercheur-s/chercheuse-s (24 h/semaine)
L’Institut historique allemand s’est donné une triple mission »Recherche – Médiation – Qualification«. Il oeuvre dans le champ de l’histoire française, franco-allemande et ouest-européenne – de l’Antiquité tardive à nos jours – et joue un rôle de médiateur entre la France et l’Allemagne. Il s’est récemment enrichi de deux nouveaux axes de recherche: les humanités numériques et l’Afrique subsaharienne. Ce poste permet de concevoir, de mener ou d’achever un projet de thèse en histoire s’inscrivant dans le profil scientifique de l’IHA, mais dont le sujet peut être défini par le ou la candidat-e. Outre ses propres activités de recherche, la chercheuse/le chercheur consacrera 12 heures hebdomadaires à des tâches parascientifiques et qualifiantes au sein de la coordination scientifique de l’IHA. Le ou la candidat-e possédera de solides compétences rédactionnelles et stylistiques ainsi qu’une grande maîtrise du français et de l’allemand.

Profil requis :
- un master en histoire
- une grande maîtrise du français et de l’allemand
- l’envie de s’impliquer dans un service administratif et périscientifique de l’IHA au sein d’un environnement international

Nous proposons :
˗ une collaboration au sein d’une équipe dynamique
˗ une activité variée en plein coeur de Paris
˗ un salaire indexé sur la grille indiciaire de rémunération des contrats de travail français de l’ambassade d’Allemagne en France (»contrats locaux«), à l’indice de salaire H1 si les conditions sont requises (à partir de 2552 euros bruts mensuels, aux termes de la convention relative à la double imposition : l’imposition se fera en Allemagne en cas de nationalité non française)
˗ des prestations complémentaires santé
˗ un CDD limité à 12 mois dans un premier temps, avec option de prolongation de deux années, dans une institution publique, financée par le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche.

> en savoir plus