Skip to main content

News

15
Juil.
2017

Appel à contributions de la Fondation pour les Sciences sociales sur le thème : Les mutations du travail

Appels à candidature

Les mutations du travail

Le but de cet appel est de mobiliser les chercheurs – post-doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs… – qui travaillent sur ce thème et sur d’autres qui s’en rapprochent. Les projets susceptibles d’être retenus associeront des recherches empiriques de qualité à des problématiques relativement ouvertes et générales.

Digitalisation, robotique, travail en réseau, industrialisation des services, ubérisation, gestion par les instruments, néo-management… Ces notions et beaucoup d’autres évoquent les multiples visages des mutations du travail. Tout se passe comme si le travail encadré par les métiers et les qualifications, par une organisation du travail stable, par un contrat salarial solide et par un système de relations professionnelles établi, était en train de disparaître au profit de nouvelles formes de travail et d’emploi, comme si les figures centrales de la grande industrie et de l’organisation bureaucratique étaient désormais en voie de disparition. Bien souvent, cette mutation est associée à une dégradation des conditions de travail dénoncées par des mobilisations et de très nombreuses enquêtes mettant en lumière le stress et la souffrance au travail, la fin des communautés de travail, la précarisation généralisée, l’éclatement des univers professionnels et les clivages du marché du travail entre ceux qui ont une place dans ce nouveau monde et ceux qui n’en trouvent pas, entre ceux dont le travail s’enrichit et ceux dont le travail se dégrade.

Cette inquiétude se comprend d’autant mieux que les mutations du travail affectent tous les domaines d’activité sans que ces changements apparaissent comme des choix positifs, des progrès visant à améliorer les conditions de travail ; le plus souvent, ils semblent être subis et se présentent comme des réponses aux contraintes imposées par le capitalisme financier et par la mondialisation. Ces nouvelles formes d’activité et de management, ces contrats plus précaires, s’inscrivent aussi dans une situation de chômage endémique qui en accentue les dimensions angoissantes pour de nombreux salariés.

Pourtant, si le pessimisme peut être compris, il n’est certainement pas la meilleure manière d’analyser la révolution dans laquelle nous sommes engagés. Derrière les désordres et les frustrations, de nouveaux métiers et d’autres manières de travailler se constituent et nous devons essayer de les décrire et de les expliquer afin de savoir dans quels mondes du travail nous entrons et, peut être, pour mieux les maîtriser. C’est en ce sens que la recherche est indispensable.

Il est possible d’évoquer quelques thèmes sans limiter l’imagination des chercheurs intéressés par cette question (v. projet scientifique).

Vous trouverez l’intégralité de l’appel sur la page internet de la Fondation pour les Sciences Sociales (FSS) : cliquez ici

La Fondation entend soutenir les chercheurs (chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants) désireux de faire œuvre originale et de diffuser leurs travaux à un large public. Elle offre ainsi 12 bourses de 2500 euros chacune pour la rédaction d'un article inédit qui soit publiable dans une revue scientifique.

Après la sélection des candidatures (septembre 2017) par le jury (v. membres du Comité scientifique de la FSS : cliquez ici) trois réunions de travail seront organisées au courant de l’année 2018 avec les chercheurs sélectionnés. Fin 2018, la Fondation organisera une « Journée des sciences sociales » où les douze auteurs seront invités à présenter leur travail dans une version française accessible à un large public et qui sera publiée dans un ouvrage collectif. Tous les frais (voyage, hôtel, repas, etc..) associés à ces réunions et colloque sont entièrement pris en charge par la Fondation.

Toutes les sciences sociales sont concernées par cet appel à contributions : anthropologie, droit économie, géographie, histoire, philosophie politique, science politique, sociologie …
Vous pouvez poser votre propre candidature en soumettant par voie électronique un projet d'une page (formulaire joint), ou bien diffuser cet appel aux chercheurs de votre entourage susceptibles d'être intéressés.


Clôture de l'appel : 15 juillet 2017, à minuit
Sélection des candidats et résultats de l’appel : septembre 2017
Contact pour toute information: contact@fondation-sciences-sociales.org