Skip to main content

L'activité scientifique

Camille Richert

Doctorant

Doctorante

Camille Richert est née en 1990. Elle a été formée en CPGE littéraire, spécialité Histoire-Géographie, de 2008 à 2011 (Lycée Georges de la Tour, Metz ; Lycée Condorcet, Paris).
Elle a été étudiante à l’ENS de Lyon de 2011 à 2013 (Master d’histoire moderne et contemporaine). Son mémoire de recherche, sous la direction de Sylvie Schweitzer, a porté sur les ouvrières à domicile du Rhône de la Première à la Seconde guerre mondiale (mention très bien).
Elle a préparé le concours de conservateur du patrimoine à l’École du Louvre en 2013-2014, option Ethnologie européenne. Elle a effectué différents stages et missions en institutions muséales (musée d’Orsay, Paris ; Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, Saint-Denis) et institutions privées (galerie Verney-Carron, Lyon ; galerie Bugada & Cargnel, Paris, Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, Paris).

Sa thèse de doctorat en Histoire de l’art, sous la direction de Laurence Bertrand Dorléac, porte sur la représentation du geste laborieux dans l’art contemporain : à partir d’un corpus d’œuvres et de pratiques montrant le travail à l’œuvre (entendu comme répertoire de gestes productifs de la société civile), il s’agira d’envisager une part de la production artistique contemporaine comme forme d’historiographie du travail, écrite par une génération d’artistes.

Doctorants sur les mêmes thèmes

Doctorante
Doctorante