Skip to main content

L'activité scientifique

Jean-Yves Frétigné

Chercheur associé

Chercheur associé au Centre d'histoire de Sciences Po avec une activité particulière au sein du GRIC (Groupe de recherche sur l'Italie contemporaine) et au GHris (Groupe de recherche en Histoire, Université de Rouen).Il est aussi aujourd'hui Maître de conférences à l'Université de Rouen.

Licencié en philosophie, Agrégé d'histoire, Docteur en histoire de l'IEP de Paris (Direction : M. le Professeur Pierre Milza), ancien Membre de l'École française de Rome, Président du Groupe français des historiens du Risorgimento, Jean-Yves Frétigné est aujourd'hui Maître de conférences hors-classe à l'Université de Rouen.

Recherches sur les rapports unissant les champs scientifiques et philosophiques d'une part et le domaine politique d'autre part. Comment une conception scientifique et/ou philosophique informe t-elle la culture politique en particulier celle des intellectuels qui façonnent les idéologies et les doctrines des différentes familles et partis politiques ? Recherche à la croisée de l'histoire politique, de l'histoire culturelle et de l'histoire des idées. Pays de recherche privilégié mais non exclusif : l'Italie des XIXe et XXe siècles.

Bibliographie sélective

Histoire de la Sicile, Fayard, Paris, 2009

"Difficile d'imaginer un territoire sur lequel se sont succédé autant de civilisations brillantes et tant de populations se sont tour à tour installées ! Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, la Sicile a abrité quelques-unes des cités grecques les plus prestigieuses, les empires romain et byzantin, des établissements musulmans. Elle a été mise en tutelle par une poignée de chevaliers venus de Normandie, dominée par l'Empire germanique puis par l'Espagne et soumise au règne d'une branche des Bourbons. Faisant partie de l'Italie unifiée depuis un siècle et demi, elle n'en conserve pas moins des traits tout à fait marqués : Rome n'y a pas toujours été toute-puissante.
Terre de culture d'une densité et d'une personnalité historiques très fortes mais aussi victime de nombreux préjugés, la Sicile est un objet d'histoire à part entière. Ouvrage de référence, compagnon de voyage, le récit documenté de Jean-Yves Frétigné n'a guère d'équivalent sur le sujet."

Bibliographie exhaustive

Ouvrages personnels
 
  • Louis-Philippe. Le dernier roi possible, Paris, Garnier, diffusé par Le Figaro et par L'Express, 2012.
  • Histoire de la Sicile des origines à nos jours, Paris, Fayard, 2009. Traduction en langue bulgare par les éditions universitaires Riva en 2013.
  • Giuseppe Mazzini : il pensiero politico, préface de Salvo Mastellone, Florence, Centro editoriale toscano, 2009.
  • Dall’ottimismo al pessimismo : itinerario politico e intellettuale di Napoleone Colajanni dalla svolta liberale al fascismo (1903-1921), préface de Carlo Ghisalberti, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento, 2007.
  • Les conceptions éducatives de Giovanni Gentile. Entre élitisme et fascisme, Paris, L’Harmattan, collection éducation et philosophie, 2006.
  • Giuseppe Mazzini. Père de l’unité italienne ,préface de Pierre Milza, Paris, Fayard, 2006 (Prix de l’Académie du Maine).
  • Biographie intellectuelle d'un protagoniste de l'Italie libérale : Napoleone Colajanni (1847-1921). Essai sur la culture politique d'un sociologue et député sicilien à l'âge du positivisme (1860-1903), Rome, École française de Rome, 2002, 844 p. [COL4°3656 (476-1) COL4°3656 (476-2) COL4°3656 (476-3) COL4°3656 (476-4)].
Direction d’ouvrages collectifs
 
  • L'Unité italienne racontée : voix et images du Risorgimento (dir. Laura Fournier-Finocchiaro et Jean-Yves Frétigné), Caen, in Transalpina n° 16, Presses universitaires de Caen, 2013
  • L'Unité italienne racontée : Interprétations et commémorations (dir. Laura Fournier-Finocchiaro et Jean-Yves Frétigné), Caen, in Transalpina n° 15, Presses universitaires de Caen, 2012
  • Altruisme et pensée politique (dir. Anne Logeay-Vial et Jean-Yves Frétigné), à paraître en 2013.
  • GaribaldiModèle, contre-modèle (dir. Jean-Yves Frétigné et Paul Pasteur), Rouen, PURH, collection les Cahiers du GRHis, 2011.
  • La décadence dans la culture et la pensée politiques (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, en France et en Italie (dir. Jean-Yves Frétigné et François Jankowiak), Collection de l’École française de Rome, Rome, 2008.
Contributions à des ouvrages collectifs
 
  • "1852, l'anno della rottura definitiva di Mazzini col socialismo", dans A. Ciampani (dir.), L'unità d'Italia in Europa, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2013, p. 269-287.
  • "Marsiglia, la città in cui Mazzini diventa Mazzini", in Mazzini. Vita, avventure e pensiero di un italiano europeo (dir. Giuseppe Monsagrati, Anna Villari), Milan, Silvanaeditoriale, 2013, p. 33-41.
  • Introduction dans L'Unité italienne racontée : voix et images du Risorgimento (dir. Laura Fournier-Finocchiaro et Jean-Yves Frétigné), Caen, in Transalpina n° 16, Presses universitaires de Caen, 2013, p. 9-14.
  • " Marsiglia, la città in cui Mazzini diventa Mazzini", dans G. Monsagrati et A. Villari (dir.), Mazzini. Vita, avventure e pensiero di un Italiano europeo, Milan, SilvanaEditoriale, 2012, p. 32-39.
  • «Introduction" dans L'Unité italienne racontée : Interprétations et commémorations (dir. Laura Fournier-Finocchiaro et Jean-Yves Frétigné), Caen, in Transalpina n° 15, Presses universitaires de Caen, 2012, p. 9-16.
  • « Giuseppe Mazzini : de la figure du conspirateur à celle du penseur», dans L'Unité italienne racontée : Interprétations et commémorations (dir. Laura Fournier-Finocchiaro et Jean-Yves Frétigné), Caen, in Transalpina n° 15, Presses universitaires de Caen, 2012, p. 33-48.
  • «La leçon des faits ou la fuite en avant. Essai sur l’opposition entre les intellectuels giolittiens et les intellectuels anti-giolittiens dans l’Italie d’avant la Grande Guerre (1903-1913) », dans Storiografia n° 15, 2011, p. 270-278.
  • « I volontari francesi del Papa », dans Gilberto Piccinini (sous la dir. de), L'Europa e Castelfidardo. I volontari sul campo di battaglia e le ripercussioni politiche internazionali, Rome, Gangemi, 2011, p. 75-89.
  • « La France face au Royaume du Piemont-Sardaigne ou la force du lien entre Paris et Turin (1859-1861) », dans Cavour e Rattazzi : una collaborazione difficile. Atti del LXIV congresso di storia del Risorgimento, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2011, p. 301-335.
  • « Mazzini e Bakunin: dodici anni di movimento operaio  in Italia di Nello Rosselli, storico del Risorgimento », dans Alessandro Giacone e Eric Vial (sous la dir. de) I Fratelli RosselliL'antifascismo e l'esilio , Rome, Carocci, 2011, p. 43-53.
  • « "Une Constitution romaine ne doit pas se faire, une Constitution italienne ne peut pas se faire" (Giuseppe Mazzini) », dans Laurent Reverso (sous la dir. de), Constitutions, Républiques, Mémoires : 1849 entre Rome et la France, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 175-199.
  • « Garibaldi, Dumas e la Sicilia », dans Claudio Paterna (sous la dir. de), Sicilia risorgimentale, Rome, Bonanno, 2011, p. 37-54.
  • « Garibaldi. Modèle, contre-modèle, légende dorée et légende noire », dans GaribaldiModèle, contre-modèle (dir. Jean-Yves Frétigné et Paul Pasteur), Rouen, PURH, collection les Cahiers du GRHis, 2011, p. 9-21.
  • « Les héritiers de Giuseppe Mazzini : de la génération idéaliste à la génération positiviste », dans Ludivine Bantigny et Arnaud Baubérot (sous la dir. de), Hériter en politique. Filiations, transmissions et générations politiques (Europe XIXe-XXIe siècles), Paris, P.U.F., 2011, p. 33-45
  • « Iniziativa rivoluzionaria italiana e francese a confronto nel pensiero e nell'azione di Mazzini », dans Istituto per la storia del Risorgimento italiano. Comitato di Brindisi (sous la dir. de), Il Mazzinianesimo nel Mezzogiorno e Terra d'Otranto, Oria, Edilpref, 2011, p. 253-263.
  • « La conception de la nation dans la pensée de Mazzini », dans Olivier Forlin (sous la dir. de), L'idée nationale en Italie du processus d'unification aux déchirements de la guerre civile (fin XVIIIe-début XXe siècle), Paris, l’Harmattan, 2010, p. 85-108.
  • « Cristina Trivulzio di Belgiojoso et l’intelligentsia française libérale », dans Ginevra Conti Odorisio, Cristina Giorcelli, Giuseppe Monsagrati (sous la dir. de) Cristina di Belgiojoso tra cultura e politica nell’Europa dell’Ottocento, Naples, Loffredo Editore, 2010, p. 167-184.
  • « Le panthéon politique des Italiens », dans M. Lazar (sous la dir. de), L’Italie contemporaine de 1945 à nos jours, Paris, Fayard, 2009, p. 68-81.
  • « Garibaldi eroe della Repubblica universale », dans A. Ragusa (sous la dir. de), Un eroe nell’Europa dell’Ottocento, Bari-Rome, Lacaita, 2009, p. 49-58.
  • « Il significato del garibaldismo in Francia », dans Garibaldi : cultura e ideali. Atti del LXIII congresso di storia del Risorgimento italiano, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2008, p. 319-338.
  • « Garibaldi, i garibaldini, la politica ed il positivismo », dans C. Vernizzi (sous la dir. de), Giuseppe Garibaldi tra guerra, politica e medicina, Novare, Istituto per la storia del Risorgimento, 2008, p. 27-48.
  • « Introduction » avec François Jankowiak à La décadence dans la culture et la pensée politiques (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, en France et en Italie (sous la dir. de Jean-Yves Frétigné et François Jankowiak), Collection de l’École française de Rome, Rome, 2008, p. 1-18.
  • « Analyse du complexe discursif de la décadence sur l’homme et la société (1870-1914) », dans La décadence dans la culture et la pensée politiques (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, en France et en Italie (sous la dir. de Jean-Yves Frétigné et François Jankowiak), Collection de l’École française de Rome, Rome, 2008, p. 159-188.
  • « Garibaldi un’eroe della repubblica », dans Giuseppe Garibaldi liberatore globale tra Italia, Europa e America, Gênes, Fondazione Casa America, 2007, p. 187-195.
  • «Légende dorée et légende noire de Garibaldi en France », dans Cosimo Ceccuti et Maurizio Degl’Innocenti (sous la dir. de), Giuseppe Garibaldi tra storia e mito, Manduria, Bari, Rome, Lacaita, p. 94-106.
  • « Il significato del garibaldismo in Francia » dans Garibaldi : cultura e ideali, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2007, p. 319-338.
  • « Mazzini e la Francia », dans Pensiero e azione : Mazzini nel movimento democratico e internazionale, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2006, p. 449-462.
  • « Entre fascination et répulsion : la place des juifs dans les débats autour de l’anthropologie criminelle italienne (1880-1900) » dans Marie-Anne Matard-Bonucci (sous la dir. de), Antisémythes. L’image des juifs entre culture et politique (1848-1939), Paris, Nouveau Monde Éditions, 2005, p. 95-105.
  • « Catane à l’âge du réformisme municipal de De Felice » dans Yannick Marec (sous la dir. de), Actes du colloque international organisé par le Groupe de recherche d’histoire et l’Université de Rouen Villes en crise ? Les politiques municipales face aux pathologies urbaines (fin XVIIIème-fin XXème), Créaphis, Paris, 2005, p. 578-588.
  • Présentation et mise à jour de la « Bibliographie française sur l’histoire italienne entre 1750 et 1919 » pour la Bibliografia dell’età del Risorgimento in onore di Alberto M. Ghisalberti (1970-2001), Olschki, Florence, 2003, p. 1705-1721.
  • « La crise de l’identité républicaine française » dans Cento anni di storiografia sul Risorgimento, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2002, p. 355-369.
  • « Régime libéral et démocratie de partis en Italie de 1918 à 1922 » dans Jacques Portes (sous la dir. de), Autour de la démocratie aux Etats-Unis d’Amérique et en Europe occidentale de 1918 à 1989, Ellipses, Paris, 1999, p. 106-117.
Articles dans revues avec comité de lecture
 
  • "Attualità del Risorgimento", dans Studi garibaldini, 2012, p. 7-16.
  • « Mazzini et Bakounine : deux visions du monde antagonistes », dans P.R. I. S. M.I. n° 10 : Regards croisés entre l'Italie et l'Europe centrale et orientale, 2012, p. 119-145.
  • « Napoleone III e l'Europa nel 1859», dans Studi garibaldini, 2011, p. 145-155.
  • « Mazzini e Napoleone III : due concezioni moderne dell'Europa », dans Chronaca Mundi, vol. 2, 2011, p. 104-115.
  • « Cultures positivistes et question criminelle en Italie : de Lombroso à la Commission Ferri », dans Essais de philosophie pénale et de criminologie n° 9, 2010, p. 147-171.
  • « Günümüz Fransa'sinda Cumhuriyet ve Ulusal Kimlik (Traduction en turc d'un article intitulé : République et identité nationale en France aujourd'hui), dans Idea.  A Journal of Humanities,  2011, p. 115-130.
  • « De la traduction comme effort pour préciser les concepts : l’exemple des notions de liberismo/liberalismo ; questione meridionale/meridionalismo », dans Paul Pasteur, (sous la dir. de), Rouen, PURH, collection les Cahiers du GRHis, 2010, p. 69-81.
  • « L’âge d’or de l’influence de Gramsci en France (1968-1977) », dans Maria-Antonietta Macciocchi, figure intellectuelle et penseur politique des années Vincennes, 2010, dans www.bibliothèque-numérique-paris8.fr/.../102465-Fonds-M-A-Macciocchi.htlm/
  • « Mise à jour bibliographique sur la question de l'anticléricalisme en Italie de l'Unité à la fin de l'époque giolittienne », dans Mélanges de l’École française de Rome Italie-Méditerranée, 2010-1, p. 139-140.
  • « Una raffigurazione della Parigi imperiale nel Diario politico di Giorgio Asproni : un giudizio politico e morale sulla Francia », dans Bollettino bibliografico della Sardegna, n°27, 2009, p. 143-154.
  • « Mazzini et les socialistes français : significations et enjeux de la polémique de l’année 1852 », dans Revue française des idées politiques, 2009, p. 327-358.
  • « Une critique oubliée de Lombroso », dans Essais de philosophie pénale et de criminologie, n° 8, 2009, p. 125-138.
  • « Il faut défendre la société ou la défense de la normalité dans l’anthropologie criminelle italienne à l’époque de Cesare Lombroso », dans Les chroniques de l’OMIJ, n° 5, 2009, p. 9-24.
  • « Garibaldi e i Francesi : una storia d’amore e di odio », dans Studi garibaldini, 2009, p. 15-25.
  • « Les grandes étapes de la codification en Italie du XVIIIe siècle à nos jours » dans Revue historique de droit français et étranger, octobre-décembre 2006, p. 533-549.
  • « Conception de la langue dans l’œuvre de Cattaneo et de celle de deux de ses disciples : une solution éclairée pour l’identité nationale italienne » dans Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée, 2005-1, p. 247-260.
  • « L’impossible réformisme démocratique italien 1901-1922 », dans Il Politico. Rivista italiana di scienze politiche, mai-octobre, 2004, p. 239-273.
  • « Les intellectuels italiens : témoins et acteurs de la politisation de leur peuple de l’Unité aux années 1930 », dans Raisons politiques, novembre 2003, p. 149-168.
  • « Gaetano Mosca et Vittorio Emanuele Orlando : deux idéologues majeurs de l’Italie transformiste » dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 2003, p. 92-111.
  • « La réception et l’influence de Gramsci chez les intellectuels français de 1945 à nos jours » dans La Rassegna storica del Risorgimento, avril-juin 2003, p. 293-324.
  • « L’office du travail et le conseil supérieur du travail italiens de leur naissance à la Grande Guerre » dans Mélanges de l’École française de Rome Italie-Méditerranée, 2002-2, p. 781-808.
  • « Bolchevisme et fascisme : la lecture de la crise politique et idéologique de l’Italie de l’Après Guerre » dans Mezzogiorno e Risorgimento, décembre 2002, p. 83-110.
  • « Une réponse scientifique et politique à la thèse de Niceforo sur l’infériorité des méridionaux » dans Bollettino bibliografico della Sardegna, n°27, 2002, p. 45-62.
  • « Giuseppe Mazzini et les réformismes français solidariste et socialiste » dans Rassegna storica del Risorgimento, avril-juin 2001, p. 191-224.
  • « De la révolte des esclaves contre les rigueurs de la science à l’inquiétude spirituelle ? Le basculement dans la vision du monde en Italie entre 1880 et 1910 » dans la Revue des études italiennes, janvier-juin 2001, p. 17-28.
  • « L’émigration méridionale de 1901 à la Grande Guerre : enjeux démographiques et politiques », dans Mélanges de l’École française de Rome Italie-Méditerranée, 2000-1, p. 291-316.
  • « Un caso di confronto tra positivismo progressista e positivismo fatalista » dans La Nuova Antologia, octobre-décembre 1999, p. 292-307.
  • « Una critica dimenticata delle teorie di Cesare Lombroso » dans Il Politico. Rivista italiana di scienze politiche, juillet-septembre 1999, p. 369-393.
  • « Du sicilianisme à l’histoire de la Sicile » dans Mélanges de l’École française de Rome, 1998-2, p. 853-875.
  • En collaboration avec Cécile Bourrette, « Éteignez vos téléviseurs, Nanni Moretti écrit son journal intime ! » dans L’Homme et la société, janvier-mars 1998, p. 63-76.
  • « Concurrence et solidarité dans l’œuvre d’un réformiste sicilien : Napoleone Colajanni (1847-1921) » dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, octobre-décembre 1997, p. 617-633.
  • « Leonardo Sciascia : un hérétique illuministe » dans Sud, 1992, p. 91-116.

Contributions à des ouvrages et articles sous presse (explicitement acceptés par l'éditeur)

  • « Il pensiero meridionalista dall'Unità alla Grande Guerra », dans Luigi Rossi (sous la dir. de), A centocinquant'anni dall'unificazione italiana. Interessi nazionali e particolarismi territoriali, 2012.
  • « "Tempi nuovi, vecchi uomini" (S. Spaventa) : l'image du Mezzogiorno dans le dernier tiers du XIXe siècle », dans Pour une histoire de l'Ecoile française de Rome, Rome, collection de l'Ecole française de Rome, 2012.
  • « Redécouvrir les grandes interprétations du Risorgimento », dans Luigi Rossi (sous la dir. de), A centocinquant'anni dall'unificazione italiana. Interessi nazionali e particolarismi territoriali, 2012.
  • « Pourquoi Mazzini ne revêt pas ses idées de République et de Démocratie de la toge antique ? », dans Philippe Foro (sous la dir. de), L’Italie et l’Antiquité, 2012.
  • « Giuseppe Garibaldi le héros et Giuseppe Mazzini l'anti-héros, L’opinion publique e l’intelligentsia française face aux deux figures tutélaires de l'Italie contemporaine », dans Mazzini e Garibaldi a confronto sull’unità d’Italia, Rome, Mazzini Society, 2012.

Articles pour dictionnaire

  • « Vincenzo Gioberti », « Les Fiancés de Manzoni », «Alessandro Manzoni », « Giuseppe Mazzini », « Giovanni Papini », « Benedetto Croce », dans Jean-Dominique Durand et Claude Prudhomme (sous le dir. de), Dictionnaire du catholicisme, Paris, Robert Laffont, collection Bouquins, 2011.
  • « Maison de Savoie », « Victor-Emmanuel II », « Unité italienne », « Royaume d’Italie », « Risorgimento : approches historiographiques », « Constantino Nigra », « Giuseppe Mazzini », « Giuseppe Garibaldi », « Francesco Arese Lucini », « Camillo Cavour » dans Paul Guichonnet et Christian Sorrel (sous la dir. de), La Savoie et la France 1860-2010.Dictionnaire de l’Annexion, Chambéry, Les éditions la Fontaine de Siloé, 2009.
  • « Décadence, déclin », dans Christian Delporte, Jean-Yves Mollier et Jean-François Sirinelli (sous la dir. de), Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, Paris, Presses Universitaires de France, collection Quadrige, 2009.
     

Articles de divulgation scientifique

  • « L'autre père de la patrie », entretien pour la revue Radici, mars 2011, p. 47-50.
  • « Giuseppe Mazzini : le démocrate : un acteur majeur du combat pour l'Europe des peuples », dans L’Histoire, n° spécial L'Italie, 150 ans d'une nation. De Garibaldi à la Ligue du Nord, 2011, p. 11.
  • «A chacun son Garibaldi », avec Catherine Brice, dans L’Histoire, octobre 2008, p. 36-37.
  • « Giuseppe Mazzini : de la figure du conspirateur à celle du poignardeur », article en ligne sur le site portail.lyceedaudet.fr
  • « Le ragioni della popolarità di Garibaldi in Francia dal 1848 alla Grande Guerra », dans In Europa. Rivista di studi e di iniziativa europea, 2007/1, p. 23-30.
  • « Giuseppe Mazzini : iniziativa italiana e initiative française a confronto », dans In Europa. Rivista di studi e di iniziativa europea, 2005/2, p. 21-30.
     

Recensions

  • Recensions d’ouvrages pour les revues suivantes : Austriaca, Etudes normandes,  Histoire et MesuresHistoire@politiqueRassegna storica del Risorgimento italiano, La revue historique, La revue d’histoire moderne et contemporaine, Le mouvement social, Les Annales historiques de la Révolution française, Raisons politiques, Vingtième siècle.
     
Traduction de l'italien
 
  • « Le Pays, les pays », « La place », « Les noms de rue », « Les Cinq Journées de Milan », « Garibaldi », « Mussolini » dans Mario Isnenghi (sous la dir. de), L’Italie par elle-même. Lieux de mémoire italiens de 1848 à nos jours, Paris, Editions rue d’Ulm, 2006.
  • « Garibaldi et l'Europe danubienne et balkanique», article de Pasquale Fornaro, dans Garibaldi : Modèle, contre-modèle (dir. Jean-Yves Frétigné et Paul Pasteur), Rouen, PURH, collection les Cahiers du GRHis, 2011, p. 31-41.

Autres activités

Responsabilités et distinctions universitaires :

 

 Commissions et agences d'évaluation

  • Membre de l'Ecole française de Rome, section histoire moderne et contemporaine (1998-2001)
  • Membre de la Commission d'admission pour l'Ecole française de Rome (2007-2010)
  • Membre du Comité de sélection pour la 22e section de l'Université de Rouen et de la 14e section de l'Université de Strasbourg (2011)
  • Participation comme formateur à l'ESABAC (baccalauréat franco-italien)
  • Membre de l'Evaluation of Research Quality pour le Minsitère italien de l'Université et de la Recherche

 Sociétés savantes françaises et étrangères

  • Membre honoraire de la Società siciliana per la storia patria
  • Président de la Société d'Etudes Françaises du Risorgimento (la SEFRI, ancien Groupe des historiens français du Risorgimento) association loi 1901 rattachée à l'Istituto per la storia del Risorgimento italiano (Rome)

 Enseignements à l'étranger

  • Professeur associé à l'Université de Messine (2009-2012)
  • Cours à l'Université de Varsovie (2009 et 2013) dans le cadre des échanges Erasmus
  • Cours à l'Université Yldiz (Istanbul) (2011) dans le cadre des échanges Erasmus
  • Conférence au séminaire doctoral de l'Historisches Institut de l'Université de Sarrebrücken (2012)

  Comités scientifiques et éditoriaux

  • Membre du comité scientifique et éditorial de la collection  I Nord e I Sud del mondo globale (Université de Salerne)
  • Membre du comité scientifique et éditorial de la revue Domus mazziniana (Pise)
  • Membre du comité de rédaction de la revue Le Laboratoire italien (Paris)
  • Membre du comité scientifique de la revue en ligne Storia e futuro (Université de Florence)
  • Membre du comité scientifique de la revue Clio (Rome)
  • Membre du comité scientifique et de rédaction de la revue Prismi (Université de Nancy)
  • Membre du comité scientifique de la revue Chronaca Mundi (Rome)
  • Membre du comité  scientifique et éditorial de la Revue Storia ed Arte (Université de Rome la Sapienza)
  • Membre du comité scientifique dela revue Rivista e Politica. Annali della fondazione Ugo La Malfa (Rome)
  • Membre du comité scientifique et éditorial de la collection PoliteiaScienza e Pensiero publié par le Centro editoriale Toscano (Florence)

Participation à des projets scientifiques européens

  • Membre du comité scientifique et d'organisation du projet Le elites europee del XIX secolo  (Società italiana per lo studio della storia contemporanea, Università Lumsa, la Sapienza, Luiss Carlo Carli, Rome)
  •  Membre du comité scientifique et d'organisation du projet organisé par l'Université de Florence (dir. Prof. Sandro Rogari), Formazione del ceto politico e parlamentarizzazione del sistema nella seconda metà del XIXe secolo. Francia e Italia a confronto
  •  Membre du comité scientifique du Centro internazionale di studi Garibaldini (Marsala
  •  Lauréat du Prix Mazzini décerné par l'Université de Gênes pour l'ensemble des travaux sur Mazzini (2011)

Activités et distinctions scientifiques hors université :

  • Présentation-Conférence de l'ouvrage Garibaldi modèle,contre-modèle devant l'Association des amis des archives du Quai d'Orsay (2011)
  • Invité scientifique du neuvième Salon du livre d'histoire de Woippy (2011)
  • Membre de l'Académie du Maine (depuis 2011)
  • Membre honoraire du Circolo italiano de Rouen
  • Lauréat du prix de l'Académie du Maine pour la biographie sur Mazzini (2006)
  • Participation à de nombreuses conférences pour les différentes associations de culture franco-italienne, instituts de culture italiens et Dante Alighieri

Chercheurs sur les mêmes thèmes

Antisémitisme, Fascisme, Histoire de l'Italie contemporaine, Histoire des relations culturelles internationales (XIXe-Xxe siècles), Histoire des relations internationales, Italie, Italie contemporaine, Italie fasciste et contemporaine, L'Italie au XXe siècle