Skip to main content

Histoire du socialisme

Settis

Bruno Settis

Doctorant

Doctorant

21
Nov.
2013

La gauche française et la question des institutions : une impossible conciliation ?

Séminaires

Responsable(s)


Centre d'histoire de Sciences Po / Département d'histoire

Marc Lazar

Participant(s)


Avec la participation de :

  • Gérard Grunberg, Directeur de recherches au Centre d'Etudes Européennes de Sciences Po
  • Dominique Reynié, Professeur de science politique à Sciences Po
  • Nicolas Roussellier, Maître de conférence habilité, Département d'histoire de Sciences Po

Débats animés par :

  • Marc Lazar, Directeur du Département d'histoire. Chercheur au Centre d'histoire de Sciences Po

Lien(s) et bibliographie


-> CNRS Editions

Document(s) à télécharger

21nov2013_affiche.pdf

Jousse

Emmanuel Jousse

Chercheur associé

chercheur associé

en 1984 à Angers (49).

Formation:

Bibliographie sélective

Ouvrages:

  • Les hommes révoltés. Les origines intellectuelles du socialisme réformiste (1871-1917), Paris, Fayard, à paraitre en janvier 2017.
  • Réviser le marxisme?, Paris, L'Harmattan, 2007, prix de la Fondation Jean-Jaurès.

Direction de dossiers scientifiques:

"1914. L’Internationale et les internationalismes face à la guerre", Cahiers Jaurès, n°212-213, avril-septembre 2014 et n°215-216, janvier-mars 2015.
"Les socialistes français face au réformisme", Histoire@politique. Politique, culture, société, n°13, 2011 (avec Mathieu Fulla).

Chapitres d'ouvrages:

  • « Die Partei der Bildung. La social-démocratie et l’éducation, 1875-1914 », à paraître.
  • « L’idéalisme des nouveaux Machiavel. Réflexions de la Société fabienne sur la guerre et la paix (1899-1918) », à paraître.
  • « Le socialisme sans frontière. Les internationalismes ouvriers de 1864 à 1914 », à paraître.
  • "Les militants de la paix au début du XXe siècle", in Jaurès pacifique et pacifiste, Actes du colloque tenu à Castres les 8-9 novembre 2013, à paraître
  • "Dans la lignée d'Albert Thomas. L'action d'Adrien Tixier au Bureau International du Travail", in Histoire et mémoires, Le Geneytouse, Editions Lucien Souny, 2012, pp. 35-60.
  • "Lassalle en France", in Juliette Grange et Pierre Musso (dir.), Les socialismes, Paris, Editions du Bord de l'eau, 2012, pp. 138-143.
  • "L'enfer et le purgatoire. La critique du capitalisme par la Société fabienne 1884-1914", in Alain Bergounioux et Daniel Cohen, Le socialisme à l'épreuve du capitalisme, Paris, Fayard/Fondation Jean Jaurès, 2012, pp. 49-66.
  • "Les difficultés de l'Entente Cordiale: les relations entre la SFIO de Jaurès et le Parti travailliste britannique", Jaurès, du Tarn à l'International, Paris, Essais de la Fondation Jean Jaurès, 2011, pp. 62-87.
  • "La Société fabienne dans la guerre: un réformisme travailliste", in Romain Ducoulombier (dir.), Les socialistes dans l'Europe en guerre. Réseaux, parcours, expériences 1914-1918, Paris, L'Harmattan, 2010, pp. 141-160.
  • "Du révisionnisme d'Eduard Bernstein au réformisme d'Albert Thomas (1896-1914)", in Alya Aglan, Olivier Feiertag et Dzovinar Kevonian (dir.), Albert Thomas, société mondiale et internationalisme. Réseaux et institutions des années 1890 aux années 1930, Les Cahiers IRICE, n°2, Paris, 2008, pp. 39-52.

Articles dans des revues à comité de lecture.

  • L'intérêt général et l'Etat chez Ferdinand Lassalle", Astérion. Philosophie, histoire des idées, pensée politique, à paraître
  • "Une histoire de l'Internationale, Cahiers Jaurès, n°212-213, avril-septembre 2014, pp. 11-25.
  • "Les traducteurs de l'Internationale", Cahiers Jaurès, n°212-213, avril-septembre 2014, pp. 181-194.
  • "La traduction de l'Armée Nouvelle en anglais", Cahiers Jaurès, n°207-208, janvier-juin 2013, pp. 89-101.
  • "Les présupposés du réformisme. Autour de la Société fabienne, 1884-1914", Mil Neuf Cent. Revue d'histoire intellectuelle, n°30, 2012, pp. 89-114.
  • "'It was the happy-go-lucky Jaurès'. Un duo franco-britannique (1896-1906)", Cahiers Jaurès, n°200, 2011, pp. 127-140.
  • "Chronique d'un non-lieu: le marxisme en Grande-Bretagne, 1850-1914", Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique, n°114, 2011, pp. 73-97.
  • "La tentation révisionniste et la construction d'un réformisme français", Histoire@politique. Politique, culture, société. Revue électronique du Centre d'Histoire de Sciences-Po, n°13, janvier-avril 2011.
  • "Jean Jaurès et le révisionnisme de Bernstein: logiques d'une méprise", Cahiers Jaurès, n°192, avril-juin 2009, pp. 13-49.

Bibliographie exhaustive

Interventions non publiées:

  • "Translation and the founding of French socialism. The circulation of concepts in socialist Europe, 1879-1889é, 17th International Conference on the History of Concepts. Communicating concepts/conceptualizing communication, Bielefeld University, 28-340 aoiût 2014.
  • "Les débats et les pratiques des socialistes français par rapport à l'Etat de la fin du XIXe siècle à 1914", Séminaire de recherche "les gauches et l'Etat en Europe au XXe siècle", Centre d'histoire de SciencesPo, 12 février 2014.
  • "Jean Jaurès, les socialistes et la République à l'entrée du XXe siècle", Journée d'étude au Centre d'Histoire de SciencesPo, 15 novembre 2013.
  • "L'Internationale des matamores. Le cas Edmond Laskine (1910-1918)", République, morale et socialisme à l'épreuve de la Grande Guerre, EHESS, 30 janvier 2013.
  • "Faire une histoire religieuse du socialisme", Séminaire doctoral du Centre d'histoire de SciencesPo., IEP de Paris, 4 mai 2011
  • "Politics of Translation in the Making of French Socialism, 1879-1890", Modernising Europe. Political, Cultural and Social Development in the 19th and 20th century. Trilateral Conference at the European Academy Berlin, 5-7 novembre 2010.
  • "Le révisionnisme de Bernstein et l'unité de la social-démocratie allemande: analyse d'un concept antonyme asymétrique", Penser le socialisme aujourd'hui: enjeux historiques, politiques et théoriques, journée d'études organisée par le Centre d'Etudes sociologiques et politiques Raymond Aron, EHESS, 16 juin 2010.
  • «L’expertise de la Société fabienne: du club au think-tank», Le renouveau de l’histoire des partis politique, séminaire du Centre d’Histoire de Sciences-Po, en partenariat avec l’Institut d’Histoire du Temps Présent, animé par David Colon et Frédéric Fogacci, 15 mars 2010.
  • «Between Britishness and Internationalism. Elements on the Formation of Fabian Reformism, 1884-1889», Political, social, cultural identities in Europe, International Conference, 26-28 November 2009, organised by the Universita di Bologna, University of Potsdam and Sciences-Po.
  • «La traduction de l’Anti-Dühring et la construction d’une orthodoxie marxiste en France», séminaire du Groupe sur l’Histoire du Socialisme Européen, IEP Paris, 9 juin 2009.
  • «Translation and the Building of a Marxist Orthodoxy», Crossing the Divide Between Anglophone and Continental Political Thought, Joint Symposium of the Queen Mary Centre for the History of Political Thought and the Finnish Centre of Excellence in Political Thought and Conceptual Change, London, 28th May 2009.

Autres activités

Enseignements

IEP Paris:

  • 2007-2008 : tutorat dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’histoire de Sciences-Po.
  • Printemps 2008 : conférence de méthode pour le cours de Jean-Noël Jeanneney, « Histoire politique. Idées, cultures, tempéraments », premier cycle de Sciences-Po, deuxième année, 28h.
  • Automne 2008 : teaching assistant pour le cours de Johann Chapoutot « History of contemporary France, 1830-2006 », premier cycle de Sciences-Po, deuxième année, 28h.
  • Printemps 2009 : Research Associate, Department of Politics, Queen Mary College, London.
  • Automne 2009: conférence de méthode pour le cours de Philippe Boutry, «L’avènement des sociétés modernes 1750-1850», premier cycle de Sciences-Po, première année. Assistanat pour le cours de M. Boutry, 28h.
  • Printemps 2010: conférence de méthode pour le cours de Dominique Kalifa, "La modernisation politique et sociale, 1850-1914", premier cycle de Sciences-Po, première année, 28h.
  • Automne 2010: conférence de méthode pour le cours de Jean-François Chanet, "Introduction à l'histoire contemporaine", premier cycle de Sciences-Po, première année, 48h.
  • Printemps 2011: conférence de méthode pour le cours de Jérôme Grondeux, "Histoire des courants politiques", premier cycle de Sciences-Po, deuxième année, 24h.
  • Printemps 2011: conférence de méthode pour le cours de Jean-Noël Jeanneney, "Histoire politique. Idées, cultures, tempérements", premier cycle de Sciences-Po, deuxième année, 24h.
  • Printemps 2011: "Culture of consensus. British political history 19th-20th century", premier cycle de Sciences-Po, deuxième année et programme international, 24h.
  • Printemps 2011: teaching assistant pour le cours de Jenny Andersson, "What is Social Democracy", premier cycle de Sciences-Po, deuxième année et programme international, 24h.
  • Automne 2011: conférence de méthode pour le cours d'Alan Kahan, "The History of the West, 1776-1877", premier cycle de Sciences-Po, première année, campus de Reims, 48h.

Université de Picardie-Jules Verne

  • Automne 2012: TD pour le cours magistral de David Bellamy, "Les régimes politiques en France, 1814-1914", L1, 72h.
  • Automne 2012: TD pour le cours magistral de Marjolaine Boutet, "Les Etats-Unis et la guerre: de la guerre hispano-américaine à la guerre du Vietnam", L3, 18h.
  • Automne 2012: TD de méthodologie de l'histoire contemporaine, L1, 24h.
  • Automne 2012: cours magistral d'historiographie, L3, 9h.
  • Printemps 2013: TD pour le cours magistral de Marjolaine Boutet, "La France au XIXe siècle: Société, économie, culture, 1815-1914", L1, 48h.
  • Printemps 2013: TD de méthodologie de l'histoire contemporaine, L1, 12h.

Université de Lille-3 Charles de Gaulle

  • Automne 2013: TD pour le cours magistral de Jean-Marc Guislin et Michel Leymarie, "La France de 1919 à 1992", L1, 96h.
  • Automne 2013: TD de méthodologie disciplinaire, histoire contemporaine, L1, 48h.
  • Automne 2013: TD de méthodologie universitaire, L1, 48h.

 

Divers:

  • Les 150 ans de l'Internationale: une autre commémoration", Note de la Fondation Jean Jaurès, 22 septembre 2014.
  • 150e anniversaire du SPD 1863-2013, Note n°171, Fondation Jean Jaurès, 21 mai 2013.
  • Emission "Les lundis de l'histoire" (1er juin 2009, 8 novembre 2010, 20 juin 2011, 12 décembre 2011, 6 janvier 2012, 24 avril 2014, 21 avril 2014, 19 mai 2014, 16 juin 2014).
  • "La greffe marxiste", Le Nouvel Observateur, Hors-Série, avril-mai 2010, p 42-44.
  • « Albert Thomas et l’échec d’une social-démocratie à la française (1899-1914) », L’ENA hors les murs. Magazine des anciens élèves de l’ENA, n°381, mai 2008, pp. 23-25. 
  • Membre du conseil d'administration de la Société d'Etudes Jaurésiennes.

Histoire@Politique n°13 - Les socialistes français face au réformisme

Références

Directeur de publication : Jean-François Sirinelli
Rédactrice en chef : Sabine Jansen
Rédactrice en chef adjointe : Marie Scot
Secrétaires de rédaction : Véronique Odul
Responsable technique : Carole Gautier
Comité de rédaction : Claire Andrieu, Anne-Laure Anizan, Ludivine Bantigny, Christine Bard, Claire Blandin, Robert Boyce, Pascal Cauchy, Aude Chamouard, Patrick Clastres, Gabrielle Costa de Beauregard, Anne Dulphy, Gaël Eismann, Pierre Girard, Sébastien Laurent, Christine Manigand, Emmanuel Naquet, Philip Nord, Guillaume Piketty, Marie Scot, Jakob Vogel, Andreas Wirsching, Laurent Wirth.

Contact : revue.histoirepolitique@sciences-po.fr
 

Les socialistes français face au réformisme

Histoire@Politique n°13

Les socialistes français face au réformisme 
janvier-avril 2011

File(s) to download

HP13.pdf

Auteur(s)

Mathieu Fulla

Voir

Emmanuel Jousse

Voir


11
Mai.
2011

Noëlline Castagnez, invitée ce mercredi à l'émission d'Emmanuel Laurentin "La fabrique de l'histoire"

Dans les médias

Noëlline Castagnez, invitée ce mercredi à l'émission d'Emmanuel Laurentin "La fabrique de l'histoire" (France Culture) consacrée au "10 mai 1981" (3e partie) et à l'évolution du PS à l'épreuve du pouvoir.

14
Déc.
2010

Documentaire d'Yves Jeuland, "Le Président"

Projections débats

Présentation


Le Président, documentaire d'Yves Jeuland (1h45)

En présence du réalisateur.
Débat modéré par Aude Chamouard, docteur en histoire, Centre d'histoire de Sciences Po

Participant(s)


  • Yves Jeuland
  • Aude Chamouard

Lien(s) et bibliographie


Pour en savoir plus :

http://www.dailymotion.com/LePresident-LeFilm

Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Le-President-un-film-dYves-Jeuland/176333712378167

2. Séminaire spécialisé | Les Gauches et l'Etat en Europe au XXe siècle

2. Séminaire spécialisé | Les Gauches et l'Etat en Europe au XXe siècle


Ce séminaire est lié à un projet de recherche qui s’intéresse aux relations qui se sont progressivement tissées entre les gauches et l’Etat en France et dans l’espace européen (dans les limites de l’ancienne Europe occidentale) au XXème siècle. En effet, les gauches, social-démocrates, socialistes et communistes, sont, pour aller très vite, passées, à des rythmes différents selon les familles et les pays, d’une contestation radicale de l’Etat « bourgeois » à une volonté de contrôler l’Etat pour s’en servir comme d’un instrument de conquête du pouvoir ou comme levier pour les transformations sociales. Ce faisant, les gauches sont devenues des formations qui soutiennent résolument l’Etat au point qu’elles ont pu être critiquées par les « néolibéraux », à partir des années 70, comment étant des forces « conservatrices ». Les gauches, en outre, ont peu à peu, reçu le soutien de plus en plus net des personnels de l’Etat et du secteur public au sens large qui ont constitué leurs bases sociales les plus nombreuses et les plus fidèles. Les vives critiques portées contre la puissance étatique à partir des années 70 ont eu un fort impact sur les gauches européennes. Une partie d’entre elle les ont totalement rejetées, cependant qu’une autre sensibilité, majoritaire dans les partis socialistes et sociaux-démocrates (à l’exception de la France) les ont partiellement ou parfois assimilées et s’en sont inspiré pour leurs programmes et leurs politiques publiques. Cela a provoqué de fortes tensions et résistances au sein de ces gauches. La crise financière et économique qui s’est ouverte en 2008 a relancé les débats sur l’éventuel « retour en force de l’Etat » dans les différentes sociétés européennes et, plus encore, à gauche. L’Etat s’avère donc une instance déterminante pour les gauches au point que, dans certains pays, celles-ci ont développé une forme de mystique de l’Etat. Par forces de gauche, nous entendons non seulement les partis, mais aussi les syndicats, les associations voire des clubs et regroupements d’experts et d’intellectuels, ce qui supposera d’examiner les interactions existantes entre ces diverses instances. Le projet entend repérer les convergences et les divergences des gauches par rapport à l’Etat.