Skip to main content

Les actualités

14
Nov.
2019

Les gauches et l’international (XIXe – XXIe siècles) | Bilan du séminaire

Le CHSP

Bilan du séminaire "Les gauches et l'international (XIXe-XXIe siècles)

Ce bilan a été l'occasion de deux tables rondes à la Fondation Jean-Jaurès, présentée ci-dessous :

La première table-ronde, intitulée « Gauche, internationalisme et nation », est animée par Jean-Numa Ducange (université de Rouen) et réunit :

Nicolas Delalande, Centre d’histoire de Sciences Po, Paris : « Les dilemmes de la solidarité internationale. Retour sur un demi-siècle d’expériences et de débats au sein du mouvement ouvrier (1860-1914) »
Héloïse Kiriakou, université Paris 1 Panthéon Sorbonne : « Gauche, internationalisme et nation : exemples africains »
Romain Robinet, université d’Angers : « Une grande lueur à l’ouest ? La Révolution mexicaine : échos européens, lectures américaines (1910-1940) »
Céline Marangé, Institut de recherches stratégiques de l’École militaire, Paris : « Communisme et construction nationale au Vietnam »

La deuxième table-ronde, intitulée « Gauche et mouvements sociaux », est animée par Mathieu Fulla (Sciences Po Paris) et Michele Di Donato (université de Pise) et réunit :

Gerd Rainer Horn, Centre d’histoire de Sciences Po, Paris : « Les Gauches et les mouvements sociaux dans les années 1960 et 1970 »
Emeline Fourment, Centre d’études européennes, Sciences Po Paris : « Les conditions de transnationalisation des idées féministes. Réflexion à partir des milieux libertaires montréalais et berlinois »
Renaud Bécot, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) : « Un nouvel internationalisme ? Les gauches et la question écologique »

La conclusion est assurée par Marc Lazar, professeur des universités en histoire et sociologie politique (Sciences Po Paris).